Nouveau traité des maladies des yeux ...

Front Cover
F. L'Honoré, 1736 - 277 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 22 - Cornée tranfparente , s'échape au travers des Pores de cette Membrane, pour faire place à l'Humeur qui fe produit de nouveau; c'eft ce qu'on fera encore plus difpofé à croire , fi on fait attention que la partie antérieure de l'Humeur vitrée renferme toujours dans fes Cellules une Humeur aqueufe.
Page 195 - Les faulTcs cataractes !ont celles où les remèdes ne rendent pas laT vue , & dans lefquelles on ne fait l'opération que pour ôter la difformité ou les douleurs qu'elles caufent.
Page 208 - Il ya encore une faufleSuffufion,dans laquelle on apperçoit une infinité d'Atomes dans l'Air ; mais ni dans l'une, ni dans l'autre de ces deux dernieres Maladies , la Vue n'eft point Tacourcie.
Page 178 - Criftalline alterée , & non une Membrane formée dans l'Humeur Aqueufe, comme l'ont voulu les Anciens. Des Expériences fans...
Page 180 - Cette feule refléxion devroit fuffire pour faire connoître que la" Cataracte n'eft pas une Membrane qui naît dans l'Humeur Aqueufe, ni un...
Page 208 - Lumiere; ce qui fait paraître aux Malades des Mouches dans l'air, ou des Toiles d'Araignées qui vont de côté & d'autre felon le Mouvement du Globe de l'Oeil.
Page 212 - Oculiftes , quoiqu'il nefoitpas impoffible d'en venir à bout , en coupant ces adhérences avec une Aiguille tranchante. Quelque ancienne que devienne la Çatarafte du Criftallin , elle ne fe rend jamais adhérante à l'Iris.
Page 118 - Il y en a qui ne louchent que très peu, lorlqu'ils font près de l'Objet qu'ils regardent, & d'avantage quand ils en font éloignés. D'autres louchent d'un Oeil étant près de l'Objet , & de l'autre à une diftance plus éloigné.
Page 211 - Signes pronoftics tirés de l'Oeil , fi l'Oeil malade eft plus gros ou plus petit que le fain, c'eft un mauvais figne...
Page 132 - Inflammation s'étend fur foutes les parties du Globe , & fur celles qui l'environnent. Cette Maladie eft la plus fréquente, de toutes celles dont les Yeux fe trouvent affligés , puifqu'clle accompagne prefquc toutes les autres Maladies qui les attaquent.

Bibliographic information