OEuvres completes, Volume 5

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 88 - France, a ôté le visage vénérable de la justice, et fait mourir au son des trompettes et des tambours le voisin par son voisin, qui a pu défendre aux misérables...
Page 178 - Et moy, disoit-il, je suis las de tant de vers qui ne disent rien, en belles et beaucoup de paroles ; ils sont si coulants que le goust en est aussy tost escoulé : les autres me laissent la teste pleine de pensées excellentes, d'images et d'amblemes desquels ont prevalu les anciens.
Page 86 - Me livrer aux travaux de la pesante histoire, Et en prose coucher les hauts faits de sa gloire : Alors ces heureux noms sans eslite et sans choix Luiront en mes escrits plus que les noms des Rois.
Page 80 - C'etoit un esprit judicieux , et qui « se servoit de son expérience; qui mesuroit « tout à la raison; un courage plus ferme que « gaillard , et en tout se pouvoit dire capitaine « excellent. « Le roi avoit toutes ces choses hormis la libé...
Page 95 - S'il est royal, aime la royauté; S'il est de peu, ou bien communauté, Aime l'aussi ; car Dieu t'ya faict naistrc.
Page 6 - Mon enfant, il ne faut pas que ta teste soit espargnee après la mienne, pour venger ces chefs pleins d'honneur ; si tu t'y espargnes, "tu auras ma malédiction.
Page 166 - Voilà la fin de Henri troisième, prince d'agréable conversation avec les siens, amateur des lettres, libéral par delà tous les rois, courageux en jeunesse et lors désiré de tous : en vieillesse aimé de peu ; qui avait de grandes parties de roi ; souhaité pour l'être avant qu'il le fût, et digne du royaume s'il n'eût point régné. C'est ce qu'en peut dire un bon Français *.» Sa vue sur les choses est rapide, brusque plu1 Histoire universelle, t.
Page 28 - Mes compagnons , Dieu est pour « nous; voici ses ennemis et les nôtres, voici « votre roi, donnons à eux. Si vos cornettes « vous manquent , ralliez-vous à mon panache « blanc ; vous le trouverez au chemin de la « victoire et de l'honneur
Page 177 - C'est luy qui a coupé le filet que la France avoit soubs la langue, peut estre d'un style moins délicat que celuy d'aujourd'hui, mais avec des avantages ausquels je voy céder tout ce qui escrit de ce temps, où je trouve plus de fluidité, mais je n'y voy point la fureur poétique sans laquelle nous ne lisons que des proses bien rimees.
Page 230 - notre maître est un ladre vert, et le plus ingrat » mortel qu'il y ait sur la face de la terre.

Bibliographic information