OEuvres diverses du sr. D**: Avec un recueil de poësies choisies, de mr. de B**., Volumes 1-2

Front Cover
Chez Frisch et Bohm, 1714 - French poetry
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 241 - Malheureux espace de terre, Au gibet public consacré; Terrain où l'on a massacré Cent fois plus d'hommes qu'à la guerre... Certes Grève, après maint délit Vous êtes, pour mourir,' un lit Bien commode pour les infâmes, Puis qu'ils n'ont qu'à prendre un bateau Et d'un coup d'aviron leurs âmes S'en vont au Paradis par eau.
Page 36 - Qui passe pour un fat, mais un fat achevé, Et mesme pour un fou hautement approuvé. C'est une nation d'une telle étendue Que, de quelque côté que l'on tourne la...
Page 165 - II vous sied bien de vous vanter D'avoir de quoi le disputer A tous les fleuves de la terre, Vous qui, comblé de trois moulins, N'oseriez défier en guerre La rivière des Gobelins I Piètre et barbare Cotisée, Exécrable reste des Goths, Nid de lézards et d'escargots, etc.
Page 129 - Bref, c'étoit une douce amorce Pour attirer un plus long entretien. Voilà donc la belle Affligée En tendres propos engagée : Elle tombe fur le difcours De l'hiftoire de fes amours : Dépeint , non fans cris & fans larmes...
Page 39 - Eussiez-vous l'ame, enfin, pleine d'integrité (Du parfait magistrat premiere qualité), Faute d'argent comptant pour payer cet office, On vous juge peu propre à rendre la justice. Souvent Thémis en gronde et hautement se plaint Que l'on mette en trafic son...
Page 252 - J'ai plus de joie des biens qu'ils J> reçoivent, que s'ils m'étoient » envoyés; maisma tendreflen'eft » pas auffi générale, qu'elle eft » forte : car je ne la donne qu'à » peu de gens ; & , pour qu'un » homme foit digne d'être mon » ami , il faut que fes inclinations » foient conformes aux miennes , » & qu'il foit le plus difcret hom
Page 127 - A cent objets divers tour à tour il s'engage, Et de cent tour à tour dégage ses souhaits, Ce qui fait son bonheur se change en son dommage, Ce qui lui plaît de loin le rebute de près. Son âme en jouissant regrette sa poursuite, Se reproche ses soins et son empressement; Mais hélas!
Page 209 - Du plus beau de tes jeux viens échauffer ma veine, Et dépeins dans mes vers cette belle inhumaine Comme tu l'as dépeinte au milieu de mon cœur. Sa taille...
Page 131 - Behold the warrior dwindled to a beau ; Senfe, freedom, piety, refin'd away, Of France the mimick, and of Spain the prey. All that at home no more can beg or fteal, Or like a gibbet better than a wheel ; 11 ••' Tanti tibi non fit opaci Omnis arena Tagi, quodque in mare volvitur aurum, Ut fomno careas.
Page 146 - N'étoit pas le fils de (on père. Alte M , dit le Confefleur , , Pour un confiteor vous n'en ferez pas quitte ; 11 en faut deux au moins : ce crime fait horreur, Faut-il qu'injuftement votre enfant déshérite , Un légitime...

Bibliographic information