Observations sur La Physique, sur L'Histoire Naturelle et sur les Arts. - Tome XXXIX, Juillet 1791

Front Cover
1791
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 201 - Lorfquela chaux de plomb ne domine pas dans le verre, elle eft infoluble dans les acides & ne fe volatilife pas au feu le plus violent. La pierre ollaire pure & la ftéatite peuvent entrer avec avantage dans la confection de la porcelaine. Cette efpcce de poterie n'eft autre chofe qu'un grès blanc dont les afpérités font recouvertes d'un enduit vitreux. L'argile eft...
Page 325 - Secrétaire en droiture, le Tréforier de l'Académie ne délivrera le Prix qu'à l'Auteur même , qui fe fera connoître , ou au porteur d'une procuration de la part.
Page 161 - Pour le teindre d'urj beau vert on trempe les'peaux préparées dans une folution faturée & chaude de fel ammoniac; puis on les faupoudre du côté qui n'a pas de grain, avec de la limaille de...
Page 325 - Ouvrages une fentence ou devife; ils pourront auffi joindre un billet féparé & cacheté, qui contienne la même fentence ou devife, avec leur nom , leurs qualités & leur adreiïè.
Page 241 - ¿n. être fatisfaite & leur accorder fon approbation. PREMIÈRE EXPÉRIENCE. Si on met dans un vafe de verre parties égales en volume d'eau- de chaux & de vin naturel, quelle que foit fa couleur, les parois fe couvriront , dans l'efpace de quinze à dix-huit heures & même beaucoup plutôt, d'une criftallifation faline fi abondante que le verre aura perdu fa tranfparence.
Page 242 - Il peut arriver cependant que ces criftaux difparoiflenr, ou pour mieux dire, qu'ils deviennent difficiles à voir dans un mélange compofé de beaucoup d'eau de chaux & d'un peu de vin rouge très-coloré; parce que l'eau de chaux, féparant la matière colorante du vin, produit un dépôt aboiîdant d'un verd foncé & capable de dérober .aux yeux de l'obfervateur les criftaux qui fe font formés.
Page 471 - Tout le monde fait que les chapeaux font fabriqués avec des laines ou différentes efpèces de poils d'animaux dont on forme une forte d'étoffe connue fous le nom de feutre; mais, pour parvenir à former un feutre, les moyens mécaniques connus jufqu'à préfent ne fuffifent pas, il faut une opération préliminaire que les faoricans défignent fous le nom ¿e/ecrétage , parce que long-tems ils en ont fait un fecret. Cette opération , qui eft fondée fur des principes chimiques , confifte à...
Page 243 - Une mefure de vin tenant fix grains d'alun fur douze onces , ou une partie d'alun fur onze cens cinquante-deux de vin , étant mêlée avec une mefure d'eau de chaux , a produit quelquefois une petite quantité de criftaux , quelquefois point. J'attribue cette différence à la qualité du vin , comme je le 'dirai plus bas. Car la production des criftaux...
Page 192 - Lorfqu'on vient à le comprimer dans ces moules , on en rapproche tellement les parties , que la fermentation eft , pour ainfi dire, interrompue; c'eft pourquoi il fe conferve fi...
Page 200 - Corne , elle y perd fon poli qu'on pourroit lui rendre, & qu'elle conferveroic plus long-tems , puifqu'elle acquiert beaucoup de dureté au feu. La ferpentine eft abondante en Corfe ; pourquoi ce pays n'en tire-t-il point parti , ce qui feroit aifé en fe...

Bibliographic information