Observations sur la nature et le traitement des maladies du foie

Front Cover
Caille et Ravier, 1813 - Liver - 646 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 469 - L'estomac était ample, et ses tuniques étaient blanches comme si elles avaient long-temps macéré dans de l'eau , quoique ses vaisseaux sanguins fussent pleins d'un sang noir, et que sa cavité contînt •une humeur filamenteuse noirâtre. Les veines de l'épiploon, ainsi que celles du mésentère , étaient pleines de sang ; mais les cellules de la rate l'étaient bien davantage : ce viscère était gonflé , sans être dur ; ses vaisseaux courts , qui se répandent sur la grosse tubérosité...
Page 469 - D'abord il éprouve une grande lassitude sans raison apparente ; ce qui l'empêche de faire ses exercices militaires. Il a du dégoût pour les alimens , des nausées avec une sensation douloureuse dans la région épigastrique ; des vomissemens surviennent , et ils sont assez fréquens. Le malade maigrit ; la fièvre s'allume , et devient continue , avec des redoublemens qui sont irréguliers. On le purge plusieurs fois, et on lui prescrit du quinquina à forte dose. La fièvre diminue et...
Page 378 - S jours avant l'entrée, a gagné peu à peu la racine des membres et la partie inférieure de l'abdomen. Né à terme, nourri au sein, il a eu dès sa naissance une éruption de pemphigus à la paume des mains et à la plante des pieds qui aurait évolué en trois semaines. Sa mère, qui a eu la fièvre typhoïde à 22 ans, s'est mariée à 23 ans et, aussitôt enceinte, elle a pendant sa grossesse présenté des signes de syphilis : roséole et plaques muqueuses, que l'on traita avec des frictions...
Page 601 - ... on considère ces choses, on verra que le sang qui revient par cette veine avec les dispositions vicieuses que nous avons exposées doit agir d'abord dans ce confluent sur le sang qui revient par la veine cave ascendante, et qu'il ralentit son mouvement. En voilà assez pour produire une stase, laquelle donnera lieu à une inflammation qui doit se terminer par gangrène ou par suppuration : celte seconde terminaison est la plus ordinaire.
Page 172 - Obs. E. — Un homme d'une forte constitution, sujet à la colique hépatique, avait rendu par les selles diverses concrétions biliaires; il fut enfin saisi d'une colique atroce et perdit la vie. Le foie de cet homme fut trouvé sain, mais la vésicule du fiel était pleine de pierres biliaires anguleuses et dont la couleur était d'un noir verdâtre.
Page 565 - Je le regardai comme le siège principal de la maladie , et je crois qu'il falloit recourir à un traitement qui pût le désobstruer doucement, et sans augmenter l'irritation de cet organe ni celle de l'estomac , déjà trop grande. De légères saignées au fondement par les sangsues...
Page 382 - Les livres contiennent des exemple» nombreux d'indurations scrofuleuses , de suppurations , d'augmentation ou de diminution du volume du foie chez ceux qui sont atteints de la vérole. Combien de ces malades n'ont-ils pas éprouvé des douleurs dans la région épigastrique , des troubles dans les digestions, des coliques , la jaunisse , un amaigrissement considérable ! et tout cela ne s'est guéri que -par le mercure.
Page 469 - Jean -Pierre Broyer, âgé de trente -cinq ans, natif du canton de Bale en Suisse, l'un des hommes les mieux faits et les plus vigoureux qu'on puisse voir, part en qualité de soldat volontaire pour la Vendée ; il y contracte , au commencement de l'automne , la maladie qui y régnoit.
Page 532 - Le foie, considérablement plus gros et durci, occupait le creux de l'estomac; son lobe gauche soulevait la face supérieure et postérieure du cœur et retenait ce viscère dans un état de compression totale.
Page 172 - Un homme qui avait passé l'âge de 40 ans était très-sujet à la colique hépatique. Après avoir rendu par les selles plusieurs calculs biliaires de diverses grandeurs, il éprouva une colique si violente qu'il en mourut. Le foie parut sain, mais la vésicule du fiel était pleine de cal(1) Frerichs, Traité des maladies du foie. Trad. française, 2

Bibliographic information