Odor di femina

Front Cover
LA MUSARDINE, Oct 4, 2012 - Fiction - 110 pages
0 Reviews

" Ecoeuré par les odeurs affadissantes qu'exhalent les dégrafées musquées et fardées de tous les mondes, véritables poupées en cire, qui se livrent à vos caresses, veules et inertes, sans la moindre ombre de pudeur, incapables d'une étincelle, je fus pris de la fantaisie d'essayer du piquant des amours naturalistes. "

C'est en ces termes que débute ce roman enlevé, et que le narrateur, las des femmes à la mode de Paris, s'en va à la campagne goûter à des amours plus natures, retrouver chez les fermières, faneuses, moisonneuses, vendangeuses, toutes "les odeurs inhérentes à leur sexe; la véritable " odor di femina "... " Colette, Madelon, Jannie la Roussote, Suzanne, Rose se succèdent dans ces élans campagnards; offrant "de la belle chair fraîche, de la chair ferme, élastique, de la belle viande rose, tout ça assaisonné du fumet de la nature, la véritable "odor di femina" qui vaut bien, je pense, le musc écoeurant des poupées de cire molle "...

Un roman de goût et d'odeurs, charmant et rafraîchissant...

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

About the author (2012)

On n'a jamais rien su de cet énigmatique auteur qui signait E.D.à la fin du XIXe siècle, et qui produisit un certain nombre de titres érotiques, tous fort bons. Apollinaire le tenait en grande estime, qui disait de lui : " C'est l'un des plus voluptueux et le plus sensuel des auteurs sous le manteau de la fin du XIXè siècle, et parfois il a de l'esprit... "

Bibliographic information