Oeuvres, Volume 2

Front Cover
1780
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 275 - Alors j'aperçus dans les airs L'enfant maître de l'univers, Qui, plein d'une joie inhumaine, Me dit en souriant : « Tircis, ne te plains plus, Je vais mettre fin à ta peine; Je te promets un regard de Caylus.
Page 282 - Vivoient soumis , et mouroient sans se plaindre : Les traits d'amour étoient alors à craindre ; Mais aujourd'hui les feux les plus constants Sont ceux qu'un jour voit naître et voit éteindre.
Page 49 - Se tourmente, gémit, feint un mal véhément, Implorant à grands cris le fecours du dormant. Je n'en puis plus , à l'aide , je fuis morte , Se mit-elle à crier tout haut. Le moyen d'y tenir ? il...
Page 47 - C'est lui, c'est sa voix, je l'entends! Vous autres gens de Paris ou de Rome. Prendrez d'abord ceci pour un tour d'habile homme, p.
Page 284 - Lecteur, sans vouloir t'expliquer Sur cette édition nouvelle Ce qui pourroit t'alambiquer Entre Chapelle et La Chapelle , Lis leurs vers , et dans le moment Tu verras que celui qui si maussadement Fit parler Catulle et Lesbie N'est point cet aimable génie Qui fit ce Voyage charmant , Mais quelqu'un de l'Académie.
Page 50 - D'aller chercher de la lumière ; Le mal presse : à la fin il s'habille et s'en va. Dieu le conduise et bien tard le ramène : Voilà déjà sa femme saine ; De son retour on n'a pas grand besoin. Est-il parti ? L'Anglois sort de son coin , Cherche à son tour son habit sans chandelle , Prend ce qu'il trouve; il étoit dans un cas Où de si près on n'y regarde pas. Cependant maints regrets sont poussés par la belle. Bref , il partit sans se faire prier, Mais non sans prendre encor le vin de l'étrier.
Page 215 - Juan, dit-elle, car mon coeur n'a pu vous méconnaître un moment, ne croyez pas que je prenne la parole la première pour prévenir vos reproches par les raisons que je pourrais vous alléguer pour ma défense.
Page 46 - Et l'amant par hasard se trouvant à souhait Vis-à-vis du lit de la belle , L'y renversa , tomba près d'elle , Et là goûta le vin , non celui du buffet. Vous entendez , je crois , la métaphore. Ce coup lui parut bon , quoique bu fort soudain , Quoique sablé. De là l'on fut à l'autre vin. Lequel fut trouvé bon encore ; Et le souper servi , le reste alla son train : L'amant but peu , la maxime en est sage. Mais dans la femme il n'en est pas ainsi , La brasseuse but davantage , Et fit en femme...
Page 194 - Algarves, qui fait partie de celui de Portugal, il ya deux familles considérables en naissance, en biens et en autorité.
Page 200 - ... & vous, je balancerois ; mais je ne faurois vous regarder que comme mon meurtrier, fi vous m'ôtez Ifabelle. Je ne vis que pour elle, & je ne veux plus vivre il je la perds.

Bibliographic information