Oeuvres complètes de Buffon: avec les descriptions anatomiques de Daubenton, son collaborateur, Volume 27, Part 12

Front Cover
Verdière et Ladrange, 1828 - Natural history
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 11 - May la toison entière s'enleve comme d'elle mesme, et laisse la beste aussi nue et avec la peau aussi unie, que celle d'un cochon de lait qu'on a pelé dans l'eau chaude, de sorte qu'on n'a pas besoin de les tondre comme on fait en France ; qui ayant ainsi levé la laine de leurs moutons, ils la battent, et le gros s'en allant, il ne demeure que le fin de la toison.
Page 188 - ... au-dessus de la barbe d'en haut , deux naseaux en forme de demi-cercle , par où ils rejettent l'eau comme les baleines , mais ' avec bien moins de bruit ; leurs yeux sont assez élevés au-dessus du nez. Ces yeux sont aussi rouges que du sang , lorsque l'animal ne les tourne pas , et je n'ai point observé de différence lorsqu'il les tournoit : leurs oreilles sont peu éloignées de leurs yeux et ressemblent à celles des...
Page 91 - Calmouques sont remarquables; et comme ces brebis changent souvent de maître, et sont menées d'un pâturage au nord du Cap à un autre à l'est , ou même dans le voisinage de la ville , et que les différentes races se mêlent ensemble , il s'ensuit que les brebis du Cap ont plus ou moins conservé la longueur de leur queue. Dans notre trajet du cap de...
Page 90 - ... ces deux dernières plantes ne doivent donner qu'une graisse solide et ferme, comme celle de nos brebis qui se dépose dans l'omentum , le mésentère et le voisinage des rognons , tandis que la nourriture, qui provient des plantes grasses , forme cette graisse huileuse qui se dépose sur le croupion, les fesses et la queue; il semble aussi que cette masse de graisse huileuse empêche l'accroissement de la queue, qui, de génération en génération...
Page 157 - Les phoques vivent en société ou du moins en grand nombre dans les mêmes lieux ; leur climat naturel est le Nord, quoiqu'ils puissent vivre aussi dans les zones tempérées...
Page 205 - Binet ( i ) dit que le lamantin est gros comme un bœuf, e\ tout rond comme un tonneau ; qu'il a une petite tête et peu de queue ; que sa peau est rude et épaisse comme celle d'un éléphant; qu'il y en a de si gros qu'on en tire plus de six cents livres de viande...
Page 294 - La tête paroît être trop petite à proportion d'un corps aussi gros ; le museau est assez semblable à celui d'un gros dogue , étant un peu relevé et comme tronqué à son extrémité ; la lèvre supérieure déborde sur l'inférieure, et toutes deux sont garnies de cinq rangs de soies rudes, e...
Page 214 - Q que rondes , placées près de l'aisselle des" bras ; la peau est un cuir épais de six lignes sous le ventre, de neuf lignes sur le dos et d'un pouce et demi sur la tête. La graisse est blanche et...
Page 180 - N i. très-mal appliqué (i), puisque l'animal qu'il • désigne ne ressemble en rien à la vache terrestre ; le nom d'éléphant de mer que d'autres lui ont donné est mieux imaginé , parce qu'il est fondé sur un rapport unique et sur un caractère très-apparent. Le...

Bibliographic information