Oeuvres complètes de Buffon: avec les descriptions anatomiques de Daubenton, son collaborateur, Volume 6, Part 6

Front Cover
Verdière et Ladrange, 1825 - Nature
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 153 - ... étêtés ont produites; la figure de ces arbres est devenue, par cette double opération, si irrégulière, qu'il n'est pas possible de la décrire , et je suis persuadé qu'un jour ils fourniront du bois courbe. Cette façon de courber le bois seroit bien plus simple et bien plus aisée...
Page 522 - ... en voulant emprunter des géomètres la manière dont un rhombe peut devenir un octaèdre , une pyramide et même une lentille (parce qu'il se trouve du spath lenticulaire), n'ont fait que substituer des combinaisons idéales aux faits réels de la Nature. Il en est de cette cristallisation en...
Page 25 - ... en hauteur à l'âge de cent cinquante ans : ceux-ci font une exception à la règle; mais, en général, il est constant que le bois augmente de pesanteur jusqu'à un certain âge dans la proportion que nous avons établie; qu'après• cet âge le bois des différentes parties de l'arbre devient à peu près...
Page 23 - ... j'enlevai mes trois cylindres , de telle façon que le centre de mon cylindre du milieu , qui étoit pris à la circonférence du cœur , étoit également éloigné du centre de l'arbre où j'avois enlevé mon premier cylindre de cœur...
Page 477 - Nature, et en même tems un des plus universels : il tient à la génération la plus immense peut-être qu'elle ait enfantée dans sa première fécondité. Cette génération est celle des coquillages, des madrépores , des coraux, et de toutes les espèces qui filtrent le suc pierreux, et produisent la matière calcaire , sans que nul autre agent , nulle autre puissance particulière de la Nature puisse ou ait pu former cette substance. La multiplication de ces animaux à coquilles est si prodigieuse...
Page 478 - ... navigateur Roggevin , ont été revus et reconnus par MM. Biron et Cook ; toutes ces îles ne sont soutenues que par des bancs de corail , élevés du fond de la mer jusqu'à sa surface...
Page 479 - Nous commencerons par la craie, non qu'elle soit la plus commune ou la plus noble des substances calcaires ; mais parce que de ces matières, qui toutes également tirent leur origine des coquilles, la craie doit en être regardée comme le premier détriment, dans lequel cette substance coquilleuse est encore toute pure, sans mélange d'autre matière, et sans...
Page 86 - ... ils se couvrirent de verdure huit à dix jours avant la saison. Je prévis tout ce que cet effort devoit leur coûter. J'observai les feuilles: leur accroissement fut assez prompt, mais bientôt arrêté, faute de nourriture suffisante. Cependant elles vécurent : mais celui de mes arbres...
Page 171 - Ce même intérêt se trouvant partout, il serait naturel de penser que les hommes ont donné quelque attention à la culture des bois; cependant rien n'est moins connu , rien n'est plus négligé : le bois paraît être un présent de la nature , qu'il suffit de recevoir tel qu'il sort de ses mains.
Page 276 - ... par les molécules qui proviennent du résidu des animaux et végétaux dans les matières calcaires, et dans celles de la couche universelle de terre végétale qui couvre la superficie du globe ; c'est donc à ces matières mêlées d'organique et de brut, que l'on doit rapporter l'origine primitive des minéraux figurés.

Bibliographic information