Oeuvres complètes de François Coppée ...

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 129 - endormit sa douleur avec le fécond et merveilleux opium de la poésie et du rêve. D'ailleurs, il commençait à trouver sa voie, sentait qu'il avait à dire quelque chose de nouveau. Depuis assez longtemps déjà, il avait jeté au feu ses premiers vers, imitations maladroites des maîtres préférés, et son drame
Page 36 - ça et là. Peu ou point de rencontres, sinon de très pauvres gens : une bonne femme, en bonnet de paysanne, traînant un marmot qui pleurait, un ouvrier chargé d'outils, un invalide attardé, et parfois, au milieu de la chaussée, dans une brume de poussière, un troupeau de moutons
Page 204 - ne pouvait être et n'avait été qu'un feu de paille. Les Mérovingiens se montraient maintenant à l'égard du jeune poète tels qu'ils devaient être pour un confrère qui réussissait, c'est-à-dire sévères jusqu'à la cruauté. Comment! la première édition des
Page 15 - la distraction d'écouter la musique militaire. Eh bien, non ! Il était écrit, au livre des destinées, que ce malheureux platane perdrait son écorce, tous les étés, comme un serpent change de peau, et joncherait le sol de ses feuilles mortes, à la première gelée, dans la cour de l'institution Batifol, qui était un endroit sans agrément.
Page 125 - des bois !... Mais la conscience, mon pauvre ami, c'est comme les gants de Suède : ça se porte sale. Adieu... Nous recauserons de ça un jour qu'Irma ne m'attendra pas. » Amédée regagne alors tout seul la rue NotreDame-des-Champs, frissonnant dans le brouillard, plein de tristesse et de malaise. Non! non!
Page 39 - qui lui valait de maman Gérard un sévère : « Qu'est-ce que j'entends, mademoiselle ? » Mais elle était intelligente et se corrigea très vite. Un dimanche matin, Combarieu, qui avait appris les bontés des Gérard pour sa petite fille, fit une visite de remerciement. Très brun, le teint livide, tout en cheveux et en barbe, et tâchant de se « faire la tête
Page 151 - vont claironner dans tout Paris qu'il ya un poète au faubourg Saint-Jacques. Parions, espèce de sauvage, que tu n'as jamais mis les pieds au café de
Page 295 - admirât le nouveauné, réveillé, sur les bras de la nourrice, par la bruyante joie de son père. Du fond des dentelles, l'enfant ouvrit ses yeux bleu faïence, ses yeux sérieux comme ceux d'un vieillard, et serra faiblement, dans toute sa petite menote, douce comme une peau de poulet, le doigt que lui présentait le poète.
Page 43 - de bal ou Papa, les p'tits bateaux; et Rosine, elle aussi, qui, en sa qualité d'enfant des rues, savait toutes les chansons, passait des heures entières à en chercher les airs sur le clavier, avec un seul doigt. Oh ! les romances d'alors, vieille queue du romantisme : « Orientales » de pacotille, « Odes et Ballades

Bibliographic information