Oeuvres complètes de Lucrèce

Front Cover
Garnier, 1865 - 395 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Popular passages

Page 335 - seras pénétré, convaincu de cette vérité, il y aura bien des phénomènes que tu cesseras d'admirer. Qui de nous, par exemple, est surpris de voir un homme brûlé d'une fièvre ardente, ou dont les membres soient la proie d'une Confluit; inde super terras redit agmine dulci, Qua via secta semel liquido pede detulit undas. Nunc ratio quœ sit, per fauces
Page 220 - medio de fonte leporum Surgit amari aliquid quod in ipsis floribus angat, Aut quod conscius ipse animus se forte remordet, Desidiose
Page 11 - solerent, Sed mutarentur; ferre omnes omnia possent. Quippe, ubi non essent genitalia corpora cuique, Qui posset mater rébus consistere certa? At nunc, seminibus quia certis quidque creatur,
Page 63 - est omnibus error. Prima moventur enim per se primordia rerum : Inde ea quœ parvo sunt corpora conciliatu, Et quasi proxima sunt ad vires principiorum, Ictibus illorum cœcis impulsa cientur,
Page 29 - est in rébus inane. 570 At contra, si mollia sint primordia rerum, Unde queant validi silices ferrumque creari Non poterit ratio reddi : nam funditus omnis Principio fundamenti natura carebit. Sunt
Page 242 - croissent sans peine; ils n'ont besoin ni du hochet bruyant, ni du langage enfantin d'une nourrice caressante, ni de vêtements différents pour les différentes saisons. Il ne leur faut ni armes pour défendre leurs biens, ni forteresses pour les mettre à couvert, puisque la terre et la nature
Page 259 - riget fons interdum, campisque redundet' Est etiam quoque uti non magno solis ab igni Aéra percipiat calidis fervoribus ardor, Opportunus ita est si forte et idoneus aer,
Page 189 - an aures Tactus? an hune porro tactum sapor arguet oris? An confutabunt nares, oculive revincent? 490 Non (ut opinor) ita est : nam seorsum quoique potestas Divisa est; sua vis quoique est : ideoque necesse est,
Page 262 - Auroram defert, et lumina pandit, Aut quia sol idem sub terras ille revertens Anticipât cœlum radiis accendere tentans, Aut quia conveniuut ignés, et semina multa Confluere ardoris consuerunt tempore certo,
Page 280 - par leurs gestes et leurs sons inarticulés que la pitié est une justice due à la faiblesse. Cependant cet accord ne pouvait pas être général ; mais le plus grand nombre et les plus raisonnables observèrent fidèlement les lois établies; sans cela le genre humain aurait été entièrement détruit et n'aurait pu se propager de race

Bibliographic information