Oeuvres de Gresset ...

Front Cover
Chez Ant. Aug. Renouard., 1811 - 444 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 240 - Pour chasser ce nuage, et voir avec clarté Que l'homme n'est point fait pour la méchanceté, Consultez, écoutez pour juges, pour oracles, Les hommes rassemblés; voyez à nos spectacles, Quand on peint quelque trait de candeur, de bonté, Où brille en tout son jour la tendre humanité, Tous les cœurs sont remplis d'une volupté pure, Et c'est là qu'on entend le cri de la nature.
Page 185 - Au reste affichez tout. Quelle erreur est la vôtre ! Ce n'est qu'en se vantant de l'une qu'on a l'autre, Et l'honneur d'enlever l'amant qu'une autre a pris A nos gens du bel air met souvent tout leur prix.
Page 299 - Je suis avec un profond respect, MONSEIGNEUR, Votre très humble et très obéissant serviteur, RACINE.
Page 177 - Paris! il m'ennuie à la mort,. Et je ne vous fais pas un fort grand sacrifice En m'éloignant d'un monde à qui je rends justice; Tout ce qu'on est forcé d'y voir et d'endurer Passe bien l'agrément qu'on peut y rencontrer; Trouver à chaque pas des gens insupportables, Des flatteurs , des valets , des plaisants détestables , Des jeunes gens d'un ton, d'une stupidité!... Des femmes d'un caprice, et d'une fausseté!... Des prétendus...
Page 141 - Je ne me pique pas d'avoir de la mémoire. Les rapports font toujours plus de mal que de bien : Et de tout le passé je ne sais jamais rien.
Page 259 - J'instruirai l'univers de sa mauvaise foi, Sans me cacher; je veux qu'il sache que c'est moi : Un rapport clandestin n'est pas d'un honnête homme; Quand j'accuse quelqu'un , je le dois , et me nomme.
Page 173 - Vous avez de l'esprit, et votre fille est sotte, Vous avez pour surcroît un frère qui radote , „ Eh bien ! c'est leur affaire après tout : selon moi Tous ces noms ne sont rien, chacun n'est que pour soi.
Page 246 - L'esprit qu'on veut avoir gâte celui qu'on a. De la joie et du cœur on perd l'heureux langage Pour l'absurde talent d'un triste persiflage. Faut-il donc s'ennuyer pour être du bon air? Mais, sans perdre en discours un temps qui nous est cher, Venons au fait, monsieur...
Page 231 - Mais comment ferions-nous? LISETTE. Ah! rien n'est plus facile : C'est avec moi tantôt que vous verrez son style ; Faux ou vrai, bien ou mal, il s'expliquera là. Vous avez vu souvent qu'au moment où l'on va Se promener ensemble au bois , à la prairie , Cléon ne part jamais avec la compagnie; II reste à me parler, à me questionner : Et de ce cabinet vous pourriez vous donner Le plaisir de l'entendre appuyer ou détruire...
Page 172 - Frontin est amoureux; je crains bien qu'il ne cause. Comment parer le risque où son amour m'expose ? Mais si je lui donnois quelque commission Pour Paris? oui, vraiment, l'expédient est bon : J'aurai seul mon secret; et si, par aventure, On sait que les billets sont de son écriture, Je dirai que de lui je m'étois défié, Que c'étoit un coquin, et qu'il est renvoyé. SCÈNE III FLORISE, CLÉON.

Bibliographic information