Oeuvres de Walter Scott, Volume 21

Front Cover
Furne, 1836
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 1 - ... nul doute que je crus pouvoir, sans folle imprudence, élever mes dépenses personnelles à un taux bien supérieur à celui dont j'aurais eu la pensée si mes moyens s'étaient limités aux ressources de mon patrimoine, jointes au modeste revenu d'un emploi.
Page 228 - Il n'est pas nécessaire non plus de ressentir dans vos oreilles une espèce de tintement, et de pâlir, comme Théodore, à l'aspect du spectre du chasseur '. Tout ce qui est indispensable pour jouir de la douce impression d'une terreur surnaturelle, c'est d'être susceptible d'un léger frémissement en écoutant un conte effrayant...
Page 410 - II est heureux de tomber à terre, si, pendant que vous y êtes étendu, vous trouvez un diamant.
Page 93 - ... un petit nombre de chalands, et que nous pouvons crier nos marchandises jusqu'à ce que nous soyons devenus aussi rouilles que les objets qui forment le fond de notre commerce , avant que personne nous en demande le prix. Mais ce n'est pas le seul département de mes travaux sur lequel je fonde mes espérances.
Page 11 - ... voyant dans la situation du machiniste qui, après avoir épuisé le papier blanc qu'il avait pour représenter une chute de neige, continua de faire neiger avec du papier brun, je mis ma mémoire...
Page 221 - Août i83i 11 ya dei inslans où l'imagination s'égare, en dépit de la surveillance de notre raison ; où la réalité semble une ombre, où les ombres semblent des corps; où la barrière immense qui...
Page 179 - ... et à minuit, pour faire tout le mal que lui permettait sa fatale nature, et qui frappait de terreur ceux à qui il ne pouvait nuire autrement.
Page 2 - Ces richesses cependant, semblables à tous les biens de ce monde, se trouvaient exposées à des vicissitudes; et c'est sous leur influence qu'elles étaient destinées à prendre leur vol et à disparaître.
Page 297 - Park, qui avait l'expérience de ces deux genres de vie, préférait un voyage de découvertes en Afrique au métier d'errer nuit et jour dans les cantons sauvages de son propre pays en qualité de médecin de village.
Page 141 - Sa table fut précipitamment chargée de tout ce qu'elle avait à offrir; et, tandis que cette mère contemplait le jeune soldat partageant avec elle quelques...

Bibliographic information