Oeuvres de Walter Scott

Front Cover
Furne, 1836
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page iv - Fasse rougir un front couronné d'innocence. Sur la table du soir, dans la veillée admis, La famille te compte au nombre des amis, Se fie à ton honneur, et laisse sans scrupule Passer de main en main le livre qui circule ; La vierge, en te lisant, qui ralentit son pas, Si sa mère survient ne te dérobe pas, Mais relit au grand jour le passage qu'elle aime, Comme en face du ciel tu l'écrivis toi-même, Et s'endort aussi pure après t'avoir fermé, Mais de grâce et d'amour le cœur plus parfumé.
Page iv - La main du tendre enfant peut t'ouvrir au hasard, Sans qu'un mot corrupteur étonne son regard, Sans que de tes tableaux la suave décence Fasse rougir un front couronné d'innocence. Sur la table du soir, dans la veillée admis, La famille te compte au nombre des amis, Se fie à ton honneur, et laisse sans scrupule Passer de main en main le livre qui circule ; La vierge, en te lisant, qui ralentit son pas, Si sa mère survient ne te dérobe pas, Mais relit au grand jour le passage qu'elle aime,...
Page 379 - ... elle se joignit à ses compagnes, et continua de danser en jouant et folâtrant avec elles. Je pris ce passage subit de la joie à la douleur, et de la douleur à la joie dans cette jeune fille, pour un effet...
Page x - En tout ses traits n'ont point de délicatesse, et cependant il a le sourire très-fin et la physionomie singulièrement expressive. Le son de sa voix est doux et sonore ; il parle distinctement , sans affectation , mais lorsqu'il commence à traiter un sujet auquel il attache de l'importance , il a une manière si particulière de tourner la tête qu'elle appelle l'attention. Quand il s'anime , ses yeux s'agrandissent , son regard est plein de feu , et son attitude imposante est d'une autorité...
Page x - II aime à semer dans la conversation des anecdotes qu'il raconte avec grâce , et il possède à un degré éminent l'art des transitions. Sa mémoire est étonnante; il a tout lu, tout retenu ; mais, doué d'un merveilleux discernement, et supérieur aux préjugés, il a su démêler la vérité sur les...
Page x - Waltcr-Scott est grand et taillé en force , mais un accident d'enfance l'a rendu boiteux , et il marche avec peine. Des cheveux d'un blanc soyeux et clairement semés ombragent son front ouvert sans être bombé. Ses sourcils sont blancs et touffus , ses yeux d'un gris bleuâtre , ses joues pleines et colorées ; son nez est long sans être aquilin. En tout ses traits n'ont point de délicatesse, et cependant il a le sourire très-fin et la physionomie singulièrement expressive.
Page x - ... et sur les personnes, au milieu des jugemens contradictoires dictés par l'esprit de parti. Enfin, ses réflexions sont justes, concises, toujours morales, car l'amour de l'humanité perce, comme malgré lui, dans tous ses discours. L'orgueil ne dépare point tant de belles qualités. Loin que ses succès prodigieux lui aient donné de l'arrogance et de la présomption, son ton n'est point tranchant, il discute paisiblement, souffre la contradiction, et quand on loue ses ouvrages, il répond...
Page 66 - S'il est vrai, comme l'a dit saint Augustin, comme l'ont répété Bacon , Pascal et tant d'autres, s'il est vrai que le genre humain s'élève d'épreuve en épreuve, que le genre humain ne soit en quelque sorte qu'un même homme qui passe, sous la main de Dieu, de l'enfance à la jeunesse et de la jeunesse à l'âge mûr; s'il est vrai, comme l'a dit après eux l'un des plus beaux génies du dernier siècle, que ce mouvement ascendant de l'humanité s'opère de telle sorte...
Page xvi - II me faut remonter jusqu'aux premières années de ma vie, pour retrouver mes premiers essais comme conteur; mais je crois que quelques-uns de mes camarades d'école peuvent encore attester que j'avais de bonne heure une réputation dans ce genre de talent.
Page 364 - Eivir dort dans son tombeau ; et où trouver aujourd'hui une amante comme elle ? Quelle femme aurait autant de constance pour celui qu'elle aimerait, que tu en as montré à ton maître? Mais couche-toi, mon page fidèle L'ombre de la nuit devient plus sombre Ne...

Bibliographic information