Oeuvres de Walter Scott, Volume 24

Front Cover
Furne, 1836
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 24 - Histoire de la Décadence et de la Chute de F Empire Romain est bien de l'école écossaise.
Page 155 - Vierge sont plus nombreux que les grains de sable sur le bord de la mer.
Page 38 - Les détails que nous venons de donner sur la garde varangienne sont strictement historiques [...] ». 6 W. Scott, The Talisman, in The Waverley Navets, t 38, Edinburg, Adam and Charles Black, 1868, [1- éd.
Page 375 - Pellew, que nous avons déjà présenté à nos lecteurs sous le nom de lord Exmouth, nom dont il hérita plus tard et qu'il n'illustra guère devant Alger en 1816.
Page 78 - Sou titre de Barbare l'affranchissait des formes de la vie civilisée et des règles d'une politesse artificielle. Mais sa réputation de valeur, et...
Page 205 - Chillonnet a assez vécu pour revenir de lui-même, après une épreuve malheureuse, à cette maxime aussi ancienne que peu consolante : à savoir que les bons rapports sociaux sont basés, non sur le mensonge évidemment, mais sur la dissimulation de la vérité — ce qui est à peu près la même chose. Dire ce que l'on pense est une théorie très séduisante, mais difficile à appliquer. D'abord, il arrive souvent que l'on pense mal, et, si toutes nos idées se traduisaient en paroles, nous...
Page 204 - Barbares, par le riche et le pauvre, le grand et le petit, le prêtre et le laïque ; pour la possession duquel tout le genre humain intrigue, cabale, complote, combat, et se damne corps et ame?
Page 247 - ... crainte, et a toujours été prêt à braver tous les dangers. Le comte, de son côté, avait la bravoure, la générosité, l'enthousiasme du soldat, et les qualités, en partie réelles et en partie de convention, que les hommes de...
Page 67 - ... celui de la princesse Anne. Le premier, qui ressemblait exactement au sien tant pour la grandeur que pour la commodité, était destiné à son époux, Nicéphore Brienne.
Page 14 - Il ne se passa pas beaucoup de temps avant que je ne le visse descendre le Gusedub par ce tortueux sentier qui a si fortement le caractère d'un vallon écossais.

Bibliographic information