Oeuvres de Walter Scott, Volume 1

Front Cover
Furne, 1835
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 197 - La muse celtique, pour me servir des expressions poétiques de nos bardes, se plaît dans la vapeur de la colline solitaire et silencieuse, et sa voix aime à se mêler au murmure des ruisseaux qui descendent des montagnes. Quiconque lui fait la cour doit aimer le rocher aride plus que la vallée fertile, et la solitude du désert plus que la gaieté du salon (3) ». Et Barrès de s'écrier alors : « Notre terre attend qu'on lui donne une voix.
Page 520 - ... obstacles qui l'arrêtent ; mais quand elle a atteint toute sa force d'impulsion, et qu'elle s'approche du terme de sa carrière, elle se précipite comme la foudre, franchit un long espace à chaque bond, saute par-dessus les fossés et les haies, comme un chasseur du...
Page 69 - Je demande pardon une fois pour toutes à ceux de mes lecteurs qui ne lisent des romans que pour s'amuser, si je les fatigue si souvent de cette vieille politique des Whigs et de Tories, de Jacobites et d'Hanovriens ; mais la vérité est que je puis leur promettre que cette histoire serait inintelligible sans cela »6.
Page 258 - En religion, il soutenait que l'Église n'a point d'autorité quant à la discipline, et que par conséquent elle n'a aucun pouvoir de faire des lois ni des décrets ; encore moins d'inlliger des peines, de porter des censures et d'en absoudre, d'excommunier, etc.
Page 134 - Waverley, de W. Scott, chap. XIV : « J'ai connu un jeune homme « sensé et rempli de talents, qui, épris d'une jolie « femme dont l'esprit ne répondait pas à sa beauté et « à sa tournure, fut guéri de sa violente passion par « suite de la permission qu'il reçut de passer avec elle « toute une après-dînée. » — Cf. aussi Balzac, Physiologie du Mariage, Méditation XIII. Le vieux comte de la Noce emploie un remède aussi hardi, mais aussi infaillible, pour dégoûter sa jeune femme,...
Page 494 - D'après les bases de la paix signées à Andrinople un accroissement de territoire équivalent à celui que le sort des armes avait fait tomber entre les mains des Monténégrins leur devait être accordé. Ce territoire se compose 1°...
Page 38 - L'époque que j'ai choisie peut faire prévoir au critique judicieux que je m'appliquerai plus à peindre les hommes que les mœurs. Une histoire de mœurs, pour intéresser, doit avoir rapport à une antiquité assez reculée pour qu'elle soit devenue vénérable , ou bien être comme le miroir des scènes qui se passent chaque jour sous nos yeux et qui nous amusent par leur nouveauté.
Page 61 - Un amant romanesque est « un idolâtre étrange, qui assez souvent ne s'inquiète « pas de quel bois il forme l'objet de son adoration ; « mais pour peu que la nature ait donné à cet objet « quelques charmes personnels, il joue aisément le « rôle du joaillier et du derviche du conte oriental, « et trouve dans le trésor de sa propre imagination « de quoi la douer richement d'une beauté surnatu...
Page 321 - Ecosse était un jeune homme en cheveux blonds, distingué par la dignité de son maintien et la noble expression de ses traits réguliers ; d'après les souvenirs de M.
Page 520 - Telle est la marche d'une histoire comme celle-ci; les premiers événements sont détaillés avec soin, afin que le lecteur se familiarise avec chaque personnage par ses actions plutôt que par l'intermédiaire ennuyeux d'un portrait direct; mais quand la conclusion arrive, nous nous arrêtons à peine un moment sur les circonstances les plus importantes que l'imagination doit avoir anticipées, et nous vous laissons, cher lecteur, supposer tout ce que nous ne pourrions vous décrire longuement...

Bibliographic information