Œuvres philosophiques et dramatiques de M. Diderot, Volume 4

Front Cover
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 261 - Songez qu'il se forme tous les jours des conditions nouvelles. Songez que rien, peut-être, ne nous est moins connu que les conditions, et ne doit nous intéresser davantage. Nous avons chacun notre état dans la société; mais nous avons affaire à des hommes de tous les états.
Page 259 - Il n'ya dans la nature humaine qu'une douzaine, tout au plus, de caractères vraiment comiques et marqués de grands traits.
Page 205 - Voilà de la tragédie ; mais il faut, pour ce genre, des auteurs, des acteurs, un théâtre, et peut-être un peuple.
Page 197 - En ôter tout ce qui resserre un lieu déjà trop étroit;1 avoir des décorations; pouvoir exécuter d'autres tableaux que ceux qu'on voit depuis cent ans; en un mot, transporter au théâtre le salon de Clairville, comme il est.
Page 273 - Qu'il se montre, cet homme de génie qui doit placer la véritable tragédie, la véritable comédie sur le théâtre lyrique. Qu'il s'écrie, comme le prophète du peuple hébreu dans son enthousiasme: Adducite mihi psaltem (Elisée, Regum lib. IV, cap. m, v. 15); 'Qu'on m'amène un musicien,
Page 130 - ... rapidement.) Quand nous avons commis le mal, il ne nous quitte plus; il s'établit au fond de notre âme avec la honte et le remords ; nous le portons avec nous, et il nous tourmente. Si vous...
Page 209 - Le poète l'a montré sur la scène couché à l'entrée de sa caverne et couvert de lambeaux déchirés. Il s'y roule ; il y éprouve une attaque de douleur ; il y crie ; il y fait entendre des voix inarticulées. La décoration était sauvage ; la pièce marchait sans appareil. Des habits vrais, des discours vrais, une intrigue simple et naturelle.
Page 252 - Surtout, négligez les coups de théâtre ; cherchez des tableaux ; rapprochez-vous de la vie réelle, et ayez d'abord un espace qui permette l'exercice de la pantomime dans toute son étendue.,.
Page 232 - ... sérieuses, et où l'action s'avancera par la perplexité et par les embarras. Or, il me semble que ces actions étant les plus communes de la vie, le genre qui les aura pour objet doit être le plus utile et le plus étendu. J'appellerai ce genre le genre sérieux.
Page 185 - ... l'indigence de toutes les langues qui exiftent & qui ont exifté. On a une idée jufte de la chofe ; elle eft préfente à la mémoire. Cherche-t-on l'expreffion : on ne la trouve point. On combine les mots de grave & d'aigu , de. prompt & de lent , de doux & de fort; mais le réfeau , toujours trop lâche , ne retient rien. Qui eft-ce qui pourroit décrire la déclamation de ces deux vers ? •> i Les at.on vu (burent fe parler , fe chercher?

Bibliographic information