Œuvres philosophiques et dramatiques de M. Diderot

Front Cover
1772 - Philosophy
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 180 - le tort qu'elle fait à l'efprit eft plus grand encore, quoique moins redouté. Une indifférence pour tout avancement, une confommation miférable du temps, l'indolence, la molleffe , la fainéantife, & la réVolte d'une multitude d'autres
Page 107 - empire dans toutes les conjonctures de la vie ; qu'une attention habituelle à un intérêt particulier , ne diminue d'autant plus l'amour du bien général, que cet intérêt particulier
Page 188 - Ce n'eft qu'à la longue que la machine éprouve des effets fenfibles de l'oifiveté; mais l'indolence afflige l'âme tout en l'occupant : elle s'en empare avec les anxiétés, l'accablement, les ennuis, les aigreurs, les dégoûts
Page 114 - d'attacher les hommes à la vertu, en attachant à la vertu leur intérêt particulier; d'écarter tous les préjugés qui les en éloignent, de lui préparer dans leurs
Page 215 - conclu que le méchant n'avoit ni en réalité ni en imagination le bonheur d'être aimé des autres, ni celui de partager leurs
Page 133 - ne doit amener aucun phénomène qui mérite leur haine ou leur amour, leur horreur ou leur admiration. Mais comme les plus belles réflexions du monde
Page 205 - qu'il jette les yeux, tout ce qui s'offre à lui, tout ce qu'il voit, tout ce qui l'environne , à fes côtés,
Page 179 - dans les organes & les fenfations que celle qu'un régime de vie intempérant ou frugal peut y avoir produite, il étoit
Page 206 - Etre en. guerre perpétuelle avec l'univers, vivre dans un divorce irréconciliable avec la nature : qu'elle condition ! D'où je conclus (*) que la perte
Page 183 - dans ce monde. Nous ne prétendons rien prouver de contraire à l'expérience; or elle ne nous apprend que trop bien que les orages

Bibliographic information