Oeuvres scientifiques: précédées d'une préf. biographique par Georges Servain

Front Cover
D. Dumoulin, 1891 - Mollusks - 256 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 103 - Description de diverses espèces terrestres et fluviatiles et de différents genres de Mollusques de l'Egypte, de l'Abyssinie, de Zanzibar, du Sénégal et du centre de l'Afrique.
Page 35 - Histoire malacologique de la colline de Sansan, précédée d'une notice géologique et suivie d'un aperçu climatologique et topographique de Sansan a l'époque des dépôts de cette colline (1881), 1 vol. in-8°.
Page 169 - L'espèce est tellement spéciale à un centre qu'elle ne peut se rencontrer dans un autre, à moins qu'elle n'ait été soumise à l'influence maritime ou à une acclimatation accidentelle. 11° L'influence maritime est nulle dans les régions au nord des centres (1).
Page 169 - D'après ce que nous venons de dire, nous croyons pouvoir formuler ainsi les principes malaco-stratigraphiques : 1° Le centre de création de chaque espèce est simple et non multiple. 2° Les espèces du système européen ont leur centre de création dans les pays montueux, et non dans les plaines ou les régions basses. 3° II existe en Europe, sans compter quelques petits centres insulaires et continentaux, trois grands centres de création : 1° Le centre hispanique; 2° — alpique; 3° —...
Page 171 - Or il résulte de tous ces faits ces vérités mathématiques: 1* Qu'au commencement de la période actuelle le nord de l'Afrique était une presqu'île dépendante de l'Espagne ; • 2°...
Page 14 - Histoire du Djebel-Thaya et des ossements fossiles recueillis dans la grande caverne de la mosquée. Paris (Challamel ainé) 1870.
Page 169 - Le rapport différentiel des aréas du midi et du nord sont dans les proportions de 1 à 200. 7° Au nord des centres, l'acclimatation, ou plutôt le rayonnement, s'est effectué du midi au nord. 8° Le rayonnement du centre alpique a embrassé presque toute l'Europe ; celui du centre hispanique a été très-faible; celui du centre taurique a été nul. 9° Au midi des centres, au contraire, l'espèce se trouve toujours localisée; de plus, elle est spéciale. 10° L'espèce est tellement spéciale...
Page 167 - Qu'un second partant des Alpes françaises se prolongeait en suivant les chaînes de montagnes à l'est jusqu'au Bosphore et à la mer Noire, au sud jusqu'aux extrémités des péninsules italique et hellénique; Qu'enfin le troisième, des côtes occidentales de l'Anatolie, se poursuivait le long de la chaîne Taurique jusqu'à la mer Caspienne et à la Perse, se projetant au nord jusqu'au Caucase et à l'extrémité sud seulement de la Crimée, au midi jusqu'aux îles de Crète et de Chypre et...
Page 168 - ... et de fixité pour constituer ce qu'on appelle actuellement une espèce. Il résulte de tout ceci ce fait étonnant que toute l'Europe, de l'ouest à l'est, des Pyrénées à l'Oural, du midi à partir de la zone de création jusqu'aux mers boréales, ne possède pas de faune propre et spéciale, mais seulement une faune accidentelle, provenant des hautes chaînes de montagnes qui, sauf quelques interruptions et quelques sinuosités, partagent notre continent de l'océan Atlantique à l'Asie.
Page 140 - Mollusques terrestres et fluviatiles recueillis par M. Paul Soleillet dans son voyage au Choa (Ethiopie méridionale, 1885). 1 broch. in-8".

Bibliographic information