Oralité et Traduction

Front Cover
Michel Ballard
Artois Presses Université, 2001 - Dialogue - 430 pages
0 Reviews
On s'est plu, depuis quelque temps, dans les études sur le langage, à souligner le primat de l'oral ; il n'est pas mauvais que la recherche en traductologie rappelle et explore cet aspect dans un domaine qui fut longtemps, et indûment, associé à l'idée de texte écrit : les premiers traducteurs n'ont-ils pas été des interprètes ! C'est donc la langue parlée qui est au cœur des études constituant ce volume, depuis son utilisation classique dans les dialogues de roman ou de théâtre, ou bien son association à des formes 'flottantes' de littérature populaire orale, jusqu'à son intégration, sous forme spécifique, dans un genre plus contemporain tel que la bande dessinée, ou encore sa présence sous forme de parole 'réelle', plus ou moins authentique, dans des productions cinématographiques ou publicitaires. En complément de ces explorations centrées sur des œuvres représentatives de genres, on trouvera des études davantage axées sur certains aspects spécifiques de la langue orale et concernant le transfert de leur expression dans l'écrit : l'onomatopée, forme brute de représentation des bruits, signe moins anodin qu'il n'y parait, dans la mesure où il pose le problème de la relation du sens aux sons ; l'interjection comme cri mais aussi comme mode de communication, ébauche ou annonce de cette forme éminemment sociolinguistique qu'est l'appellatif. Par ailleurs, le désir de rendre les spécificités de l'oral à l'aide de la langue écrite est lié à l'expression des sonorités et des tonalités en tant que témoignages d'émotions ou indices de rattachement à des implantations sociales ou géographiques. Il y a enfin, de toute évidence, dans l'utilisation littéraire du discours oral ou pseudo-oral, des problèmes liés non seulement à une syntaxe particulière mais aussi aux contacts entre des modes différents d'énonciation, et la traduction du discours intérieur en est une illustration particulièrement riche. Ces formes ainsi que les genres liés à l'oral sont pris comme base d'observation pour tenter de dégager les spécificités des techniques mises en œuvre par les traducteurs par-delà les recoupements et les inévitables transversalités des problèmes. Enfin les études réunies dans ce collectif ne se limitent pas au couple anglais-français et font intervenir, lorsque le support s'y prête, la comparaison de traductions multiples d'un même texte dans une même langue ou des langues différentes, afin de faire apparaître ou de suggérer l'influence des contextes culturels et la part de subjectivité perceptibles dans les différences de performance des traducteurs.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Présentation
11
Didier Bottineau
43
Bertrand Richet
79
Copyright

11 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information