Pages d'histoire locale gantoise, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 78 - Vincent, etc., etc. On avait bien autre chose à faire qu'à songer à nous ! Un homme étranger à la politique n'aurait jamais cru qu'un impotent caché au bord de la Lys serait rejeté sur le trône par le choc des milliers de soldats prêts à s'égorger, soldats dont il n'était ni le roi ni le général, qui ne pensaient pas à lui, qui ne connaissaient ni son nom, ni son existence. De deux points si rapprochés, Gand et Waterloo, jamais l'un ne parut si obscur, l'autre si éclatant : la légitimité...
Page 230 - Neufchateau, dans laquelle Son « Excellence s'efforce de prouver à M. Herwyn, membre « du corps législatif, les avantages de la culture du lin et « les désavantages de l'établissement rapide de la filature <i de coton dans la Belgique.
Page 129 - J'envoyai, il ya trois jours, M. de Maqueline pour châtier des paysans qui avaient tiré sur un de nos partis; il ne les trouva pas assemblés, et ainsi il fut contraint de brûler seulement leur village , et comme ce fut la nuit qu'il y arriva, et que les maisons de ce pays sont fort combustibles, il est vrai que rien ne s'est sauvé de ce qui était dedans, chevaux, vaches, et, à ce qu'on dit, assez de paysans, femmes et petits enfans.
Page 130 - L'on mn mande souvent que l'on a brûlé dans un tel village; mais ce n'est pas là ce qu'il faut pour faire réussir la contribution, il faut brûler les villages entiers, et dès que les peuples verront que l'on prend ce train-là, vous verrez que vos ordres seront exécutés autrement qu'ils ne l'ont été par le passé.
Page 141 - Consuls du 29 ventôse dernier, portant qu'il serait élevé des colonnes à la mémoire des braves morts pour la défense de la Patrie et de la Liberté...
Page 130 - Sa Majesté vous recommande de faire bien ruiner tous les lieux que vous quitterez, tant sur la hauteur du Neckar que sur le bas, schreibt Louvois an Montclar (Dec. 1688), aïs Chamlay den Gedanken „de l'incendie du Palatinat
Page 37 - Français, à la fin du siècle dernier et au commencement de celui-ci. On se fait difficilement une idée aujourd'hui du régime auquel nos pères-furent soumis de la part de leurs vainqueurs.
Page 129 - Hollande l'impudence de ceux qui osaient résister à ses sauvages exactions : « J'envoyai, il ya trois jours, M. de Maqueline pour châtier des paysans qui avaient tiré sur un de nos partis; il ne les trouva pas assemblés, et ainsi il fut contraint de brûler seulement leur village, et comme ce fut la nuit qu'il y arriva, et que les maisons de ce pays sont fort combustibles, il est vrai que rien ne s'est sauvé de ce qui était dedans, chevaux, vaches, et, à ce qu'on dit, assez de paysans, femmes...
Page 117 - ... l'emportoient du cop, comme se elle n'eust riens peset, hors de ladicte église, et ainsi de la ville, en courant, criant et huant jusques audit villaige de Haultem, en traversant les champs, hayes, bois et fossés, bons et mauvais chemins, feussent remplis d'eauwe ou non, comme gens sans entendement et hors de leurs mémoires, en menant ung tel bruit, comme se tous les diables y eussent estés. Et s'y estaient habilliez à l'advenant, tous deschierés et deslocquetez, ayons...

Bibliographic information