Paix et guerre entre les nations

Front Cover
Calmann-Lévy, Jan 20, 2004 - Fiction - 832 pages
0 Reviews
Dissuasion, subversion, persuasion. Ce sont les trois concepts qui désignent les composantes principales des diplomaties-stratégies. Au terme de son enquête, Raymond Aron tente de définir la morale de l'action diplomatique, la stratégie qui donne la meilleure chance de sauver la paix sans sacrifier la liberté. Enfin en un exercice de pensée utopique, il cherche les conditions de paix par la loi.

En 1962, lorsque cet ouvrage paraît, ces conditions ne sont pas réalisées et la paix se résume à l'absence ou à la limitation des guerres. L'analyse de Raymond Aron prend place en pleine guerre froide et explicite les rapports de force qu'impose l'arme nucléaire détenue par quelques puissances militaires.

C'est aussi une réflexion sur le devenir de l'humanité.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2004)

Né à Paris en 1905, Raymond Aron, agrégé de philosophie, docteur ès lettres, fut professeur à l'Institut des Sciences politiques et à l'Ecole nationale d'administration (1945), professeur de sociologie à la Sorbonne (1955), directeur d'études à l'Ecole pratique des Hautes Etudes (1960) et professeur au Collège de France (1970). Sa carrière journalistique débuta en 1940, lorsqu'il assure la rédaction en chef de France Libre à Londres. Il fut ensuite éditorialiste à Combat (1946), puis au Figaro (1947), dont il fut nommé directeur politique en 1976 avant de le quitter l'année suivante pour entrer à L'Express, dont il devint administrateur en 1979. Il a également été directeur de la revue Commentaire (1978). De son premier ouvrage, paru en 1935, à ses Mémoires (1983), son oeuvre immense a marqué toute une époque. Pérenne, elle ressurgit aujourd'hui, éclairant notre actualité de sa justesse.

Bibliographic information