Paléontologie française: Terrain tertiaire, Volume 1

Front Cover
G. Masson, 1885 - Paleontology
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 304 - La ligne du rayon central coupe l'extrémité du lobe latéralsupérieur et passe au-dessous de tous les autres. RAPPORTS ET DIFFÉRENCES.
Page 242 - M. d'ORBiGNY 1. c. ; la ligne du rayon central, en partant de l'extrémité du lobe dorsal, coupe...
Page 129 - ... même que pour les faunes précédentes, les Bélemnites des couches oxfordiennes s'éteignent, et le genre Bélemnite n'est plus représenté dans les couches jurassiques plus supérieures que par des espèces isolées. Ces résultats , quoique sur une très petite échelle , font déjà entrevoir qu'il n'existe pas plus de passage des espèces d'une couche à l'autre, au sein des terrains jurassiques, que dans le terrain crétacé, et que dès lors chaque espèce peut être considérée comme...
Page 60 - La forme très allongée de l'ensemble de l'osselet annonce un Céphalopode élancé et bon nageur, sans néanmoins qu'il ait atteint, sous ce rapport, le degré de perfection auquel sont parvenus les Ommastrèphes.
Page 390 - Cloisons symétriques découpées de chaque côté en cinq lobes formés de parties impaires et de selles presque paires. Lobe dorsal aussi large et presque aussi long que le lobe latéral-supérieur, orné d'un très grand nombre de petites branches.
Page 73 - ... partie d'un tout ; pourtant, comme ce mode de procéder peut avoir l'avantage de simplifier les recherches , je crois devoir l'adopter pour les Bélemnites.
Page 416 - PI. 146, fig. 1. Coquille de grandeur naturelle. De ma collection. Fig. 2. La même, vue du côté de la bouche. Fig. 3.
Page 529 - Les lobes suivants conservent la même forme , tout en devenant de plus en plus petits. La ligne du rayon central, en partant de l'extrémité du lobe dorsal , coupe le quart du lobe latéralsupérieur, touche la pointe du lobe latéral-inférieur, mais passe bien au-dessous des autres.
Page 304 - Bouche ronde, non échancrée par le retour de la spire. Cloisons symétriques, découpées, de chaque côté, en trois lobes formés de parties impaires. Lobe dorsal un peu plus court et aussi large que le lobe latéralsupérieur, pouvu de trois pointes de chaque côté.
Page 165 - ... derniers tours de spire. Siphon continu placé, soit sur la partie convexe externe des tours, soit près de la suture à la base des tours, soit au côté supérieur.

Bibliographic information