Par les monts et les plaines d'Asie centrale

Front Cover
Fayard, Apr 12, 2006 - Literary Criticism - 384 pages
0 Reviews
Gaz, pétrole, islam. Les « grands » de ce monde ont trouvé un nouveau terrain d'affrontement : les cinq États indépendants que sont le Kazakhstan, le Kirghizistan, l'Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Turkménistan d'Asie centrale. Déjà, la Chine envoie ses commerçants, l'Iran et la Turquie se cherchent des alliés, la Russie ne veut pas lâcher ses anciennes républiques, les États-Unis installent leurs bases militaires, et Al-Qaïda observe cette pépinière pour groupes extrémistes et terroristes.

Toujours seule, voyageant en taxis collectifs, habillée comme une femme locale, tel un caméléon, Anne Nivat nous transporte dans la vallée de la Ferghana, un territoire grand comme l'Europe, sur l'ancienne route de la soie, par-delà les hauts cols du Pamir. Au cœur de l'Asie centrale, nous croisons avec elle des « gens de plaines » et des « gens de montagne », commerçants, artistes ou paysans. Mais aussi des « gens d'islam ». Certains, pour la première fois, sont sortis de la clandestinité de leur parti politique interdit pour dialoguer avec une journaliste occidentale. Si, là-bas aussi, le fondamentalisme fait peur, survivre au quotidien reste la préoccupation de tous.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2006)

Anne Nivat est grand reporter et écrivain. Elle est une spécialiste reconnue de la Russie où elle a habité dix ans (jusqu’en 2006). Depuis le séisme du 11-Septembre, Anne Nivat sillonne en toute indépendance les terrains les plus violents de la planète. En Tchétchénie, en Afghanistan, au Pakistan, elle continue de travailler à sa façon : en donnant la parole à ceux qui ne l’ont pas et en revendiquant le droit à la lenteur et à la complexité, en refusant la précipitation, les stéréotypes et la course au scoop.
Anne Nivat a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels Chienne de guerre (Fayard, 2000), pour lequel elle a reçu le Prix Albert-Londres ; Algérienne, en collaboration avec Louisette Ighilahriz (Fayard, 2001) ; La Guerre qui n'aura pas eu lieu (Fayard, 2004) ; Lendemains de guerre (Fayard, 2004) ; Islamistes : comment ils nous voient (Fayard, 2006) ; et Par les monts et les plaines d'Asie centrale (Fayard, 2006).

Bibliographic information