Parrains du siècle, destins et déclins

Front Cover
GROUPE EXPRESS, Dec 1, 2011 - True Crime - 341 pages
0 Reviews

L'Histoire décapante de la mafia à la française de la fin du XiXe siècle à nos jours, un document unique par l'un de ses meilleurs spécialistes.


Bruno Aubry retrace ici l'histoire des parrains principalement issus de Corse et du Sud de la France.
Les parrains. Leurs noms et leurs histoires se déclinent comme des mythes. "Savonnette', "le Grand', "le Mat', "le Chinois', "le Belge', "l'Anguille', "Lucky Luke'... Ils signent leurs exploits d'un alias chèrement conquis au champ d'honneur. Des surnoms de renom qui en disent long sur leurs faits d'armes, leurs états de service, leur adresse à déjouer les rets tendus par la police ou leur habileté à asseoir leur autorité.
À travers les destins de ces personnages hauts en couleur, Bruno Aubry nous convie à une histoire de la mafia made in France. Qu'ils soient parrains, simples gangsters ou caïds, leurs aventures ont défrayé la chronique mais elles impressionnent toujours car elles se mêlent avec le pouvoir, celui des politiques, de l'argent ou du show-biz.
Au rebours d'anecdotes drôles ou tragiques, Bruno Aubry raconte la saga du grand banditisme avec son cortège de cadavres, de voyous, de règlements de comptes et de victimes innocentes. Il dresse un portrait sans complaisance d'une nouvelle pègre confrontée à la précarité et à la mondialisation, à la fois moins " professionnelle ", plus expéditive et plus violente.

Une enquête journalistique minutieuse et sans concession, qui captive comme un roman.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

About the author (2011)

Bruno Aubry est journaliste depuis plus de vingt-cinq ans dans le Sud-Est, entre Nice et Marseille, il a couvert l'actualité de la région pour les agences AFP et Reuters. Il a travaillé pour divers news magazines, dont L'Événement du jeudi et L'Express, et a collaboré au Monde et au Journal du dimanche. Il est l'auteur de Les Milliardaires de la Côte (l'Archipel, 2010).

Bibliographic information