Patrologiae cursus completus: sive biblioteca universalis, integra, uniformis, commoda, oeconomica, omnium SS. Patrum, doctorum scriptorumque eccelesiasticorum qui ab aevo apostolico ad usque Innocentii III tempora floruerunt ... [Series Latina, in qua prodeunt Patres, doctores scriptoresque Ecclesiae Latinae, a Tertulliano ad Innocentium III], Volume 175

Front Cover
Garnier, editores et J.-P. Migne successores, excudebat Sirou, 1879 - Christian literature, Early
 

Other editions - View all

Popular passages

Page xxiii - Elle fournit aux étudiants de Paris et à la multitude qui y afflue de toutes parts les eaux de la purification. Cette sainte et respectable congrégation •.* dans le camp des soldats du Seigneur est le refuge des pauvres, la consolation de ceux qui • pleurent, le soutien du faible; elle répare les forces de ceux qui sont fatigués, elle relève ceux : qui tombent, elle offre à tous les écoliers un * .»***.. port assuré, elle ouvre un sein miséricordieux à ceux qui veulent échapper au...
Page xvii - Eglises du royaume. Chacune de ces fonctions, prise à part, le conduisait naturellement aux premières dignités de l'Eglise, surtout si l'on considère quelle renommée il s'y était acquise. Les pontifes étaient plus rarement alors choisis parmi les religieux que parmi les professeurs distingués. La plupart des grands évêques de cette époque durent leur élévation à l'éclat de leur enseignement.
Page 5 - Historia dicitur a verbo graeco laropeia historeo, quod est video et narro; propterea quod apud veteres nulli licebat scribere res gestas, nisi a se visas, ne falsitas admisceretur veritati peccato scriptoris, plus aut minus, aut aliter dicentis. Secundum hoc proprie et districte dicitur historia; sed solet largius accipi ut dicatur historia sensus qui primo loco ex significatione verborum habetur ad res.
Page xlix - Saint-Esprit, unissant les grenades, symbole des vertus, aux clochettes, symbole de la prédication. Il porta un grand nombre de chrétiens à la pratique du bien par son exemple et par sa pieuse conversation ; il leur donna la science par sa doctrine aussi douce que le miel. Il creusa un grand nombre de puits d'eau vive par les livres qu'il composa, avec autant de finesse que de suavité, sur la foi et sur les mœurs.
Page 753 - Aetas autem proprie duobus modis dicitur : 5 aut enim hominis, sicut infantia, iuventus, senectus : aut mundi, cuius prima aetas est ab Adam usque ad Noe ; secunda a Noe usque ad Abraham ; tertia ab Abraham usque ad David ; quarta a David usque ad transmigrationem luda in Babyloniam ; quinta io deinde [a transmigratione Babylonis] usque ad adventum Salvatoris in carne ; sexta, quae nunc agitur, usque quo mundus iste finiatur.
Page xcvii - Si dans la foi réside le commencement de tout bien , c'est dans la connaissance que se trouve la consommation et la perfection. Travaillons donc à atteindre cette perfection ; que tout nous serve de degré pour aller de la foi à la connaissance ; employons tous nos efforts pour comprendre ce que nous croyons...
Page xcvii - ... comprendre avec la raison ce que la foi nous a révélé. Mais quelle merveille si notre âme se trouble et s'obscurcit en présence des mystères de...
Page 13 - ... gloses inédites du Victorin sur les œuvres du faux Denys. On lit dans l'Histoire littéraire : « Outre le commentaire imprimé de Hugues sur la Hiérarchie céleste, le manuscrit de la Bibliothèque du Roi, coté n° 1619, renferme deux autres commentaires de notre auteur qui n'ont point vu le jour : l'un, sur la Hiérarchie ecclésiastique de ce saint, et l'autre sur ses Lettres (2)...
Page 5 - Nos, inquiunt, litteram legimus, sed non secundum litteram. Allegoriam enim legimus et exponimus litteram non secundum litteram, sed secundum allegoriam. Quid ergo est litteram exponere, nisi id quod significat littera demonstrare? Sed littera, inquiunt, aliud significat secundum historiam, aliud secundum allegoriam. Leo quippe secundum historiam bestiam significat, secundum allegoriam Christum significat: ergo vox ista, leo, Christum significat. Ego igitur interrogo te qui hoc probas quare leo Christum...
Page cxix - Hugues, parce que autre chose est d'être sage, autre chose est d'être la sagesse même. Gautier fut du nombre de ceux que la réponse de Hugues ne persuada pas ; mais elle dut lui faire admirer combien une mauvaise cause prenait de vraisemblance entre ses mains.

Bibliographic information