Pauline Viardot

Front Cover
Grasset, Nov 4, 2009 - Literary Criticism - 384 pages
0 Reviews
Pauline Viardot (1821-1910) est l’une des figures dominantes du monde artistique et littéraire au XIXème siècle. Fille du ténor rossinien Manuel Garcia, et sœur de la grande diva romantique Maria Malibran, elle marque son temps par ses dons exceptionnels de cantatrice et son jeu dramatique, tout autant que par la vivacité de son esprit et la beauté de ses compositions. Amie intime de George Sand et de Chopin, aimée avec passion par l’écrivain russe Ivan Tourguéniev pendant quarante ans, elle va, grâce à la réputation de son salon parisien, lancer la carrière de Saint-Saëns, Gounod ou Fauré. Mariée à l’écrivain et critique d’art Louis Viardot, Pauline parcourt l’Europe où l’acclament des foules en liesse. Clara Schumann, Delacroix, Flaubert, Liszt, Berlioz ou Tchaïkovski furent ses admirateurs, ses amis, ses intimes. De Londres à Saint-Pétersbourg et de l’Alhambra de Grenade à l’Opéra de Paris, des milieux républicains aux salons aristocratiques, Patrick Barbier, émaillant sa recherche de savoureuses anecdotes, nous entraîne dans le tourbillon artistique de l’époque romantique.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2009)

Italianiste et historien de la musique, Patrick Barbier est professeur à l’Université Catholique de l’Ouest (Angers). Il a publié chez Grasset, Histoire des castrats (1989), traduite en douze langues, Farinelli (1995), La Maison des Italiens (1999), La Venise de Vivaldi (2002), une biographie de Pauline Viardot (2009) et, en 2012, Naples en fête.

Bibliographic information