Pausanias ou voyage historique de la Grèce, Volume 4

Front Cover
1733
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 188 - Audi arrivat-il que ce détachement pafTa le fleuve durant la nuit , partie à la nage ou à la faveur de leurs boucliers, qui leur fervoient comme de nacelles , partie à gué , la grandeur dont ils étoient , leur en donnant la facilité. Les Grecs, de leur côté , qui étoient au haut du fleuve , ayant appris par leurs coureurs , que l'ennemi l'avoit parte , ne tardèrent pas à regagner le gros de leur armée.
Page 196 - Car en premier lieu, tout le terrein qu'occupoit leur armée , fut agité d'un violent tremblement de terre ; enfuite il y eut un tonnerre & des éclairs continuels , qui non- feulement effrayoient les Gaulois , mais qui les empêchoient d'entendre les ordres de leurs généraux. La foudre tomboit fréquemment fur eux...
Page 61 - Proferpine s'apparut à lui , fe plaignant d'être la feule Divinité qu'il n'eût pas célébrée dans fes vers. Mais , ajouta-telle , j'aurai mon tour. Quand je vous tiendrai, il faudra bien que vous faflîez auffi un cantique en mon honneur.
Page 23 - Bacchus il falloit lui immoler im jeune garçon qui eût atteint l'âge de puberté. Mais on dit que peu d'années après le Dieu lui-même substitua une chèvre à la place du jeune homme qu'ils alloient égorger; dé-là le...
Page 61 - ... un rayon de miel ; ce qui fut comme un augure de ce que l'on devoit un jour attendre de lui. Son nom devint bientôt célèbre dans toute la Grèce...
Page 29 - Il donna , au premier , l'art de prédire l'avenir ; & pour faire honneur à l'autre , il voulut qu'un fleuve portât fon nom. Ce n'eft pas que ce fleuve n'en eût un auparavant , puifqu'on le nommoit Ladon. APOLLON LATOUS , Apollon Latous , AVoMot
Page 45 - Lysius , parce que des Thraces ayant emmené quelques Thébains captifs , lorsqu'ils furent arrivés au pays des Haliartiens, le Dieu fit tomber les chaînes des Thébains et endormit les Thraces , ce qui donna aux prisonniers le moyen de tuer leurs gardes et de regagner Thèbes.
Page 7 - Il confeilla à Jupiter de faire faire une ftatue de bois , de l'habiller -en femme , de la mettre fur un chariot attelé d'une paire de .bœufs que l'on traîneroit par la ville, & de répandre dans le public que c'étoit Platea , la fille d'Afopus > qu'il alloit épouier : foa confeil fut fuivi.
Page 190 - On en voyoit qui arrachoient de leurs plaies le trait mortel , dont ils étoient atteints , pour le lancer contre les Grecs , & pour en frapper ceux , qui fe trouvoient à leur portée. Cependant , les galères d'Athènes s'étant tirées à grand'peine & non fans danger , des marécages qui s'étendoient de ce côté-là , s'avancèrent fort près des Gaulois.
Page 168 - Euclus. s'étant endormi, un loup sejettasur lui et le mit en pièces. Ce même loup entroit toutes les nuits dans la ville et la remplissoit de hurlemens.

Bibliographic information