Pelléas and Melisande: Lyric Drama in Five Acts

Front Cover
C.E. Burden, 1907 - Operas - 59 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 50 - MÉLISANDE. Je ne comprends pas non plus tout ce que je dis, voyez-vous... Je ne sais pas ce que je dis... Je ne sais pas ce que je sais... Je ne dis plus ce que je veux...
Page 40 - ... peu la tête, seigneur... Je vais essuyer votre front... GOLAUD, la repoussant. Je ne veux pas que tu me touches, entends-tu ? Va-t'en, va-t'en ! — Je ne te parle pas. — Où est mon épée ? — Je venais chercher mon épée... MÉLISANDE. Ici; sur le prie-Dieu. GOLAUD. Apporte-la. — A Arkël. On vient encore de trouver un paysan mort de faim, le long de la mer.
Page 4 - MÉLISANDE: Ne me touchez pas! ou je me jette à l'eau!... GOLAUD: Je ne vous touche pas... Voyez, je resterai ici, contre l'arbre. N'ayez pas peur. Quelqu'un vous at-il fait du mal? MÉLISANDE: Oh! oui! oui, oui!... Elle sanglote profondément. GOLAUD : Qui est-ce qui vous a fait du mal ? MÉLISANDE: Tous!
Page 38 - ... j'ai toujours vu que tout être jeune et beau, créait autour de lui des événements jeunes, beaux et heureux... Et c'est toi, maintenant, qui vas ouvrir la porte à l'ère nouvelle que j'entrevois...
Page 36 - II faut qu'ils fassent quelque chose... YNIOLD : Ils regardent la lumière. GOLAUD: Tous les deux? YNIOLD: Oui, petit-père. GOLAUD : Ils ne disent rien ? YNIOLD : Non, petit-père ; ils ne ferment pas les yeux. GOLAUD: Ils ne s'approchent pas l'un de l'autre? YNIOLD : Non, petit-père ; ils ne bougent pas.
Page 23 - PELLEAS (speaking with great agitation). Yes; it is here; we are there. It is so dark you cannot tell the entrance of the grotto from the rest of the night. . . . There are no stars on this side. Let us wait till the moon has torn through that great cloud; it will light up the whole grotto, and then we can enter without danger. There are dangerous places, and the path is very narrow between two lakes whose bottom has not yet been found.
Page 42 - J'entends pleurer les moutons. — Tiens! Il n'ya plus de soleil! — Ils arrivent les petits moutons; ils arrivent... Il y en a!... Il y en a ! ... Ils ont eu peur du noir ... Ils se serrent. Ils se serrent! Ils pleurent... et ils vont vite!... Il y en a qui voudraient prendre à droite ... Ils voudraient tous aller à droite. Ils ne peuvent pas!... Le berger leur jette de la terre! . . . Ah ! ah ! ... Ils vont passer par ici... Je vais les voir de près. — Comme il y en a ! ... — Maintenant,...
Page 22 - Entendez-vous la mer derrière nous? - Elle ne semble pas heureuse cette nuit... Ah ! voici la clarté ! La lune éclaire largement l'entrée et une partie des ténèbres de la grotte; et l'on aperçoit, à une certaine profondeur, trois vieux pauvres à cheveux blancs, assis côte à côte, se soutenant l'un l'autre, et endormis contre un quartier de roc.
Page 18 - Il changera, tu verras; il est jeune... MÉLISANDE Mais ce n'est pas cela... ce n'est pas cela... GOLAUD Qu'est-ce donc? — Ne peux-tu pas te faire à la vie qu'on mène ici? Fait-il trop triste ici? — II est vrai que ce château est très vieux et très sombre. . . Il est très froid et très profond.
Page 9 - ... of our own. . . . He has always followed my counsels hitherto; I had thought to make him happy in sending him to ask the hand of Princess Ursula. . . . He could not remain alone; since the death of his wife he has been sad to be alone; and that marriage would have put an end to long wars and old hatreds. . . . He would not have it so. Let it be as he would have it; I have never put myself athwart a destiny; and he knows better than I his future. There happen perhaps no useless events.