Petites leçons sur le grec ancien

Front Cover
Stock, Oct 29, 2008 - Literary Criticism - 150 pages
0 Reviews
Durant des siècles, on a parlé grec autour de la Méditerranée. Le premier fait qui a contribué à la diffusion de la langue est le grand mouvement de « colonisation » des VIIIe et VIIe siècles av. J.-C. : des petits groupes de Grecs quittent leur cité – Athènes, Corinthe... – pour s’installer dans d’autres contrées, souvent lointaines - Sicile, Grande Grèce, Massalia (Marseille) ou Antibes, et autour de la mer Noire, en Égypte, Cyrénaïque et jusqu’à Gibraltar. L’attrait de leur culture et de leur mode de vie, exerçant un rayonnement autour de chacun de ces centres fort modestes à l’origine, a facilité la diffusion de leur langue. Ainsi, le grec apparaît d’emblée comme l’instrument d’une civilisation.
Après avoir rapidement retracé les étapes de la diffusion de cette langue que les conquêtes d’Alexandre menèrent jusqu’aux confins de l’Inde et qui est restée vivante dans tout l’empire romain, ce petit livre, qui s’adresse à tous les publics et en particulier aux non-spécialistes, en multipliant les comparaisons avec le français, s’attache à analyser les traits propres à une langue alliant rigueur et souplesse. C’est donc à des exercices d’admiration que le lecteur est convié, et ce dès la présentation des outils grammaticaux (l’existence de trois genres, de trois voix, le système des temps, le mode optatif...), mais aussi lorsque est évoquée la force concrète des images et le halo sacré où baignent certains mots comme érôs ou hadès.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2008)

Jacqueline de Romilly est professeur de grec ancien. Elle a été la première femme professeur au Collège de France, puis la première femme membre de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. Elle a été élue à l’Académie française en 1988. Dernier ouvrage paru : Le Sourire innombrable (Fallois, 2008). Agrégée de l’université et docteur d’Etat,

Bibliographic information