Plan du cours de droit romain professé à la Faculté de droit de Rennes, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 42 - ... autem teneri reus litis contestatione. sed si condemnatus sit, sublata litis contestatione incipit ex causa iudicati teneri. et hoc <(est^> quod apud veteres scriptum est, ante litem contestatam dare debitorem oportere, post litem contestatam condemnari oportere, post condemnationem iudicatum faceré oportere.
Page 18 - Poenales quoque actiones bene mull as ex sua jurisdictione introduxit : veluti, adversus eum qui quid ex albo ejus corrupisset ; et in eum qui patronum vel parentem in jus vocasset, cum id non impetrasset ; item adversus eum qui vi exemerit eum qui in jus vocaretur, cujusve dolo alius exemerit ; et alias innumerabiles. § 13. Praejudiciales actiones in rem esse videntur : quales sunt per quas quaeritur, an aliquis liber vel libertus sit, vel de partu agnoscendo.
Page 44 - The release of a legacy would be operated per aes et libram, because the will containing the bequest was a transaction per aes et libram, on the principle that all obligations may be released by the process whereby they were contracted. Nihil tam naturale est quam eo genere quidquid dissolvere quo colligatum est, Dig. 50, 17, 35. 'Nothing more natural than the likeness of the means of binding and of unbinding.
Page 74 - Le dépositaire devenait propriétaire de la chose déposée (en général de l'argent monnayé), à charge de restituer des choses de la même espèce, en même quantité et de la même qualité.
Page 39 - Novatio est prioris debiti in aliam obligationem... transfusio atque translatio : hoc est, cum ex praecedenti causa ita nova constituatur, ut prior perimatur.
Page 93 - Les anciens prudents discutaient la question de savoir s'il fallait assimiler la donation à cause de mort, quant à ses effets, aux legs ou aux donations entre vifs; Justinien a adopté le premier système (4).
Page 163 - Mais, en droit, le critérium nous paraît résulter de la distinction des actes à titre gratuit et des actes à titre onéreux.
Page 93 - Ce qui trompait nos anciens auteurs, c'était le parallèle établi entre la donation à cause de mort et la donation entre vifs...
Page 70 - Le but des parties devait être de ne rendre l'emprunteur propriétaire qu'à charge par lui de restituer des choses de la même espèce, en même quantité et de la même qualité (8).
Page 62 - Le mandant était libéré lorsque le créancier s'était mis par son fait dans l'impossibilité de lui céder ses actions.

Bibliographic information