Polybiblion: Revue bibliographique universelle, Volume 43

Front Cover
Henri Stein
Aux bureaux de la revue, 1885 - Bibliography
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

Page 100: références à un ouvrage de l'abbé Louis de Sambucy

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 132 - L'effet n'y répond pas toujours à l'apparence : On s'y laisse duper autant qu'en lieu de France; Et parmi tant d'esprits plus polis et meilleurs, II y croît des badauds autant et plus qu'ailleurs. Dans la confusion que ce grand...
Page 73 - Toute personne est admise à concourir. Chaque concurrent écrira en tête de son mémoire deux devises, l'une en français, l'autre en latin; il reproduira les mêmes devises sur l'enveloppe cachetée d'un billet qui contiendra ses nom, prénoms et adresse.
Page 290 - Des hommes poussaient, une armée noire, vengeresse, qui germait lentement dans les sillons, grandissant pour les récoltes du siècle futur, et dont la germination allait faire bientôt éclater la terre.
Page 133 - Ah ! tout cela, jeunesse, amour, joie et pensée, Chants de la mer et des forêts, souffles du ciel Emportant à plein vol l'Espérance insensée, Qu'est-ce que tout cela, qui n'est pas éternel...
Page 118 - La jeune école se permet un grand nombre de sonnets libertins, et, nous l'avouons, cela nous est particulièrement désagréable. Pourquoi, si l'on veut être libre et arranger les rimes à sa guise, aller choisir une forme rigoureuse qui n'admet aucun écart, aucun caprice?
Page 127 - Pourtant, qu'ils sont beaux, mes pommiers ! Leurs rangs épais couvrent la plaine, Et la vallée, et les plateaux; En droite ligne et d'une haleine Ils escaladent les coteaux ; Tout leur est bon, le pré, la lande ; Mais s'il faut du sable aux palmiers, II faut de la terre normande A la racine des pommiers...
Page 127 - Quand les récoltes sont rentrées Et que l'hiver est revenu, Des arbres, en files serrées, Se déroulent sur le sol nu ; Ils n'ont pas le port droit des ormes, Ni des chênes les hauts cimiers, Ils sont trapus, noirs et difformes : Pourtant, qu'ils sont beaux, mes pommiers...
Page 437 - Muce, que les grenadiers font profession d'être les plus grands scélérats du monde? Effectivement, on dit que dans cette compagnie il ya des gens fort réglés. Pour moi, je n'entends guère de messe dans le camp qui ne soit servie par quelque mousquetaire, et où il n'y en ait quelqu'un qui communie, et cela de la manière du monde la plus édifiante.
Page 134 - Moi, je t'envie, au fond du tombeau calme et noir, D'être affranchi de vivre et de ne plus savoir La honte de penser et l'horreur d'être un homme...

Bibliographic information