Posturologie: régulation et dérèglements de la station debout

Front Cover
Elsevier Masson, 2004 - 199 pages
La station debout, aboutissement de l'évolution phylogénétique de l'homme, pose à celui-ci un problème de stabilité dont témoignent les mouvements incessants du centre de gravité de son corps. Même immobile en apparence, l'homme ajuste sa position en permanence : il " oscille ". Le contrôle, très fin, de cette posture orthostatique est le fruit de nombreux facteurs (biomécaniques, sensoriels, neuropsychologiques) intégrés en temps réel dans un ensemble ici désigné comme le système postural fin. Au cours des trente dernières années, les travaux de recherche fondamentale sur la posture ont donné signification aux plaintes de certains patients. Elles apparaissent maintenant comme l'expression d'un syndrome de déficience posturale, cliniquement identifiable par la cohérence des signes, des symptômes et des enregistrements stabilométriques, autour d'une difficulté évidente à se tenir debout. Cet ouvrage a pour but d'aider les cliniciens, médecins, kinésithérapeutes, podologues, orthoptistes... à entrer dans ce domaine nouveau de la posturologie clinique. La troisième édition de cet ouvrage, entièrement revue et mise à jour, comprend de nouvelles annexes et une bibliographie intégrant les derniers travaux publiés dans le domaine de la posturologie.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Lexamen clinique postural
29
Conclusion de lexamen clinique
57
Q 1nterprétation du posturogramme
66
Histoires cliniques ou clinique historique
83
Les champs du domaine
115
Stabilité posturale en fonction de lâge
153
Rééducation
159
ANNEXE 1
167
ANNEXE 2
169
ANNEXE 3
171
ANNEXE 4
173
ANNEXE 5
175
ANNEXE 6
179

Common terms and phrases

Popular passages

Page 194 - GALANTE M. — The limits of equilibrium in young and elderly normal subjects and in Parkinsonians. Electroenceph. Clin.
Page 193 - Kinaesthetic role of muscle afférents in man, studied by tendon vibration and microneurography. Exp Brain Res 1982:47:177-190.
Page 177 - ' cela nous permet de prévoir la situation ultérieure avec la même approximation, c'est tout ce qu'il nous faut, nous disons que le phénomène a été prévu, qu'il est régi par des lois; mais il n'en est pas toujours ainsi, il peut arriver que de petites différences dans les conditions initiales en engendrent de très grandes dans les phénomènes finaux; une petite erreur sur les premières produirait une erreur énorme sur les derniers. La prédiction devient impossible et nous avons le...
Page 34 - II varie à tout moment, il est continuellement en jeu... Toutes les excitations périphériques, de quelque nature qu'elles soient, sont capables de provoquer des réactions toniques », écrivaient Thomas et de Ajuriaguerra ( 1948).
Page 193 - MR imaging of temporomandibular joint abnormalities associated with cervical hyperextension/hyperflexion (whiplash) injuries. J. Magn. Reson. Imaging.
Page 189 - HAMMAN RG, MEKJAVIC I., MALLISON AI — Training effects during repeated therapy sessions of balance training using visual feedback. Arch.
Page 194 - Nardone A ( 1991 ) Free and supported stance in Parkinson's disease. The effect of posture and postural set on leg muscle responses to perturbation, and its relation to the severity of the disease.
Page 184 - BOISMARE F., BOQUET J. — Intérêt des épreuves rhéographiques dynamiques dans l'étude de la régulation posturale. Agressologie. 14. D, 57-63, 1973. BOISMARE F., BOQUET J.. MOORE N.. CHRETIEN P., SALIGAUT C.. DAOUST M. — Hemodynamic behavioural and biochemical disturbances induced by an experimental cranio-cervical (whiplash) injury in rats.
Page 193 - SAHLSTRAND T, ORTENGREN R, NACHEMSON A — Postural equilibrium in adolescent idiopathic scoliosis.
Page 156 - Compte tenu des fortes variations des résultats obtenus aux tests de Fukuda, la position en tête neutre semble être le test le plus sensible aux perturbations à 9 et 1 1 ans.

Bibliographic information