Précis de l'histoire de l'église d'occident pendant le moyen age

Front Cover
Hachette, 1885 - Church history - 452 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page ii - Essai historique sur la société civile dans le monde romain et sur sa transformation par le christianisme (Strasburg, 1853; Eng.
Page 12 - Examinez bien si ces rois et ces princes , auxquels vous vous dites soumis, sont vraiment des rois et des princes. Examinez s'ils gouvernent bien , d'abord eux-mêmes, ensuite leur peuple ; car celui qui ne vaut rien pour lui-même , comment...
Page 103 - Dieu a fixé au firmament deux grands luminaires, dont l'un éclaire le jour et l'autre la nuit, il a établi deux dignités, l'une plus éminente .pour les âmes, l'autre moindre pour les corps; et de même que la lune reçoit sa lumière du soleil, le pouvoir royal reçoit son éclat de l'autorité pontificale.
Page 12 - ... résister et nous dresser contre eux , au lieu de nous soumettre. Si nous leur étions soumis, si nous ne nous élevions pas contre eux, il nous faudrait favoriser leurs vices'.
Page 45 - ... de la passion, de la mort et de la résurrection de Jésus-Christ ; ceux qui observeraient la trêve seraient absous de leurs péchés, ceux qui la violeraient étaient menacés d'anathème.
Page 170 - II démontre que la Trinité est possible, qu'étant donnée elle n'a rien qui répugne à la raison ; se rattachant à la conception de saint Augustin, il dit qu'en Dieu on distingue la puissance, la sagesse et la bonté ; la première engendre la seconde, et des deux ensemble procède la troisième : les trois personnes sont distinguées entre elles par les trois propriétés, mais elle ne forment qu'une essence, puisqu'il n'ya qu'un Dieu indivisible, à la fois puissance, sagesse et bonté. Cela...
Page 207 - A. Lecoy de la Marche, Anecdotes historiques. Légendes et Apologues tirés du Recueil inédit d'Étienne de Bourbon, Dominicain du X
Page 332 - CONCILE. Papauté étant vacante, le Concile se trouva, comme il le dit lui-même, « le représentant de l'Église militante tout entière » ; il déclara que tous les chrétiens, même le pape, lui devaient obéissance « dans les choses qui regardent la foi, l'extirpation du dit Schisme et la réforme générale de l'Église, dans son chef et dans ses membres ». Il établissait ainsi la supériorité des conciles œcuméniques sur les papes.
Page 368 - Théologie germanique, livret auquel est traicté comment il faut dépouiller le vieil homme et vestir le nouveau. Anvers 1558.
Page 402 - C'est à cette fin que, pour empêcher » qu'on ne vous fasse aucune violence, nous vous » donnons un plein sauf-conduit, sauf toutefois » la justice et autant qu'il est en nous, et que la

Bibliographic information