Primeiros traços d'uma resenha da litteratura portugueza, Volume 1

Front Cover
Imprensa nacional, 1853 - Portuguese language - 323 pages
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

Stockler

Other editions - View all

Popular passages

Page 285 - Entre toutes les différentes expressions qui peuvent rendre une seule de nos pensées, il n'y en a qu'une qui soit la bonne. On ne la rencontre pas toujours en parlant ou en écrivant ; il est vrai néanmoins qu'elle existe, que tout ce qui ne l'est point est faible, et ne satisfait point un homme d'esprit qui veut se faire entendre.
Page 250 - Strabão1, passagem de que aliás os defensores das origens celticas creram tirar vantagem, decidiria negativamente a segunda questão, se porventura se admittisse que o geographo grego alludia nesse logar a variedades da língua celtica. Em tal caso importaria determinar de modo positivo qual dessas línguas diversas, de que se crê que elle fala, transfundiu para a nossa a sua índole. Neste logar só nos cabe fazer sentir que os resultados da conquista romana se estenderam até a transformação...
Page 246 - Mémoire sur l'introduction de la langue latine dans les Gaules, sous la domination des Romains», HIBL, XXIV, pp.
Page 221 - Numquamne legisti, Gaditanum quendam Titi Livi nomine gloriaque commotum ad visendum eum ab ultimo terrarum orbe venisse, statimque ut viderat abisse ? 'A<j>iXoKaXov inlitteratum iners ac paene etiam turpe est, non putare tanti cognitionem qua nulla est iucundior, nulla pulchrior, nulla denique humanior. Dices: 9 " Habeo hie quos legam non minus disertos.
Page 2 - A certaine mesure basse, on la peut juger par les préceptes et par art. Mais la bonne, l'excessive, la divine est au-dessus des règles et de la raison. Quiconque en discerne la beauté d'une veuë ferme et rassise, il ne la void pas, non plus que la splendeur d'un esclair.
Page 180 - ... como no mesmo Portugal, e em muitas províncias da Etiópia, da Pérsia e da índia, onde temos cidades e colónias, nos Sionitas, nos Malaios, nos...
Page 173 - História que a portuguesa, pois ela, entre as mais, é a que em menos palavras descobre mores conceitos ea que com menos rodeios e mais graves termos dá no ponto da verdade. E se, como ela de si é grave e natural para narração verdadeira, a engrandeceram seus naturais com impressões e livros compostos nela, fora hoje tanto...
Page 220 - Lorsque deux peuples, et par conséquent deux idiomes, se sont choqués, l'idiome le moins cultivé, le moins littéraire, s'est perdu en grande partie ou entièrement; car ce n'est pas la conquête, la domination qui introduit et maintient tel idiome dans telle contrée ; c'est presque toujours la supériorité relative de l'idiome qui finit par le rendre dominant, soit qu'il appartienne au vainqueur. soit qu'il appartienne au vaincu.
Page 61 - Real de Madrid, na do Escurial e nas de alguns Senhores, e Letrados da Corte de Madrid, nas Memórias de Litteratura da Academia Real das Sciencias, vol.
Page 54 - Evoque devant moi les grands hommes ; je veux les voir et converser avec eux, disait un jeune prince plein d'imagination et d'enthousiasme, à une pythonisse célèbre qui passait dans l'Orient pour évoquer les morts. Un sage qui n'était pas loin de là , et qui passait sa vie dans la retraite, approcha , et lui dit : Je vais exécuter ce que tu demandes : tiens , prends ce...

Bibliographic information