Prinz Karl von Wurttemberg

Front Cover
Kohlhammer, 1889 - Russia - 244 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 6 - Catherine, disait-elle, elle m'intimidera, j'en suis sûre, et je vais lui paraître une vraie niaise. Pourvu que je parvienne à lui plaire, ainsi qu'au grand-duc! La princesse Dorothée, née en 1759, était alors âgée de dix-sept ans; elle était belle comme le jour, de la grande taille des femmes, faite à peindre, et joignait à la délicate régularité des traits, l'air le plus noble et le plus imposant. Elle était née pour le diadème; elle se faisait une joie d'emant de son union.
Page 67 - Monseigneur, De votre altesse sérénissime , Le très humble et très obéissant serviteur , DE MONTFLKUHY.
Page 12 - ... de daigner permettre que je communique le mémoire dont elle m'a honoré au sujet de cet évêque de Rostow puni pour avoir imaginé qu'il y avait deux puissances. Il n'y en a qu'une Madame, et c'est celle qui est bienfaisante. Je suis avec le plus profond respect, et la plus vive reconnaissance, Madame de votre majesté impériale le très humble, très obéissant et très obligé serviteur Voltaire June 1366 LKTTER 013364 MANUSCRIPTS I.
Page 175 - Je vous renouvelle avec plaisir les assurances de la haute estime et de la parfaite amitié, avec laquelle je suis Monsieur Mon Cousin de Votre Altesse à VVilsdruff le bon Cousin ce 28e de Novembre 1759.
Page 138 - ... lettres de nomination, ce serait une grande faveur dont M. le comte de Castellane, le régiment et les quatre officiers qui en sont l'objet seraient reconnaissants et sentiraient tout le prix. « J'ose mettre aux pieds de Madame l'expression de mes vœux pour sa parfaite santé, ainsi que celle du plus profond respect avec lequel je suis de Votre Altesse Royale le très humble et très obéissant serviteur.
Page 104 - Sa famille croit que j'ai quelque crédit auprès de vous. Si j'en avais je n'en userais que pour vous témoigner le vif intérêt que je prends à tout ce qui vous regarde. J'ai l'honneur d'être avec un attachement respectueux, Monsieur, vôtre très humble et très obéissant serviteur ,T . Voltaire 16* x1** 1775 à Ferney [aJJress:] à Monsieur / Monsieur Fabri, chevalier de / l'ordre du Roi, subdélégué, etc* / à Gex / MANUSCRIPTS i.
Page 44 - Il ya près de trois semaines que j'ai reçu la lettre que vous avez eu la bonté de m'écrire, et je n'y ai pas répondu encore.
Page 171 - Ant. Spielmann. № 39. Acte d'acceptation du 19 octobre 1781. Par la grâce de Dieu, Nous Catherine Seconde, Impératrice et Autocratrice de toutes les Russies, de Moscovie, Kiovie, Wladimirie, Novogorod, Czarine de Casan, Czarine d'Astracan, Czarine de Sibérie, Dame de Plescau, et Grande Duchesse de...
Page 70 - Ruppin, ce 13. d'Octobre 1732. Mon très cher ami! J'ai reçu avec bien du plaisir, les deux lettres, que vous avez eu la bonté de m'écrire, et je vous assure, que je me suis représenté le repas que vous avez donné au Roi, tout comme si j'y avais été. La scène de Nossig m'a beaucoup déplu, car les jeux de mains finissent mal pour l'ordinaire.
Page 34 - ... d'un Pouvoir qui se donne la mission exclusive d'introduire la civilisation et le commerce au centre de l'Afrique, comme un gage de plus des fruits que doivent produire ses importants travaux. . Je suis, avec le plus profond respect, de Votre Altesse Sérénissime le très humble et très obéissant serviteur. STRAUCH. A SAS le Prince de BISMARCK, Président de la Conférence de Berlin.

Bibliographic information