Promenades littéraires ..

Couverture
Mercvre de France, 1913 - 286 pages
 

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 216 - Les pensées de Lucile n'étaient que des sentiments; elles sortaient avec difficulté de son âme; mais quand elle parvenait à les exprimer, il n'y avait rien au-dessus. Elle a laissé une trentaine de pages manuscrites; il est impossible de les lire sans être profondément ému. L'élégance, la suavité, la rêverie, la sensibilité passionnée de ces pages offrent un mélange du génie grec et du génie germanique 1.
Page 80 - J'y tresse de la paille pour l'oublier quelquefois : là se réduisent tous les travaux humains. Je suis résigné à tous les maux et je vous bénis à la fin de chaque jour lorsqu'il s'est passé sans malheur.
Page 76 - Vos anges sont jaloux et m'admirent entre eux. Et cependant, Seigneur, je ne suis pas heureux; Vous m'avez fait vieillir puissant et solitaire, Laissez-moi m'endormir du sommeil de la terre.
Page 209 - ... elle errait de domicile en domicile, ne pouvait rester ni chez mes sœurs, ni avec ma femme; elle les avait prises en antipathie, et Mme de Chateaubriand, après lui avoir été dévouée au delà de tout ce qu'on peut imaginer, avait fini par être accablée du fardeau d'un attachement si cruel.
Page 19 - Tout le monde communément Conquise l'avez bonnement. Celle qui onques ne vous vit Et qui vous aime, loyaument De tout son coeur vous fait présent (1).
Page 84 - Je crois, ma foi, que je ne suis qu'une sorte de moraliste épique. C'est bien peu de chose. Il...
Page 140 - Hugo et c'est à dessein que nous écrivons la « mémoire ». A dater des Contemplations, M.Hugo n'existe plus.
Page 84 - On ne doit avoir ni amour ni haine pour les hommes qui gouvernent. On ne leur doit que les sentiments qu'on a pour son cocher; il conduit bien ou il conduit mal, voilà tout. La nation le garde ou le congédie, sur les observations qu'elle fait en le suivant des yeux.
Page 224 - La passion de don Ruy pour la poésie est vraiment curieuse. Ce vieillard semble passer le temps pendant lequel il est hors de la scène, quand il devrait y être, à composer des idylles et des élégies. Il parle en paraboles quand tous les autres personnages affectent un langage brutal. Le...
Page 103 - Et des riants coteaux les vertes draperies. Les arbres, les rochers, et les eaux et les fleurs, Ce sont là vos pinceaux, vos toiles, vos couleurs : La nature est à vous ; et votre main féconde Dispose, pour créer, des éléments du monde.

Informations bibliographiques