Québec. Le défi économique

Front Cover
L'économie québécoise en perspective - Le contexte international - La concurrence s'amplifie et se diversifie - La compétitivité de l'économie québécoise - Les changements technologiques - À la recherche de l'excellence - Vers une économie d'investissements - Quelques tendances plus spécifiques au Québec - Le rôle du gouvernement dans l'économie - Développer de grandes entreprises québécoises - Prendre parti pour le long terme - La formation : miser sur la qualité et l'audace - Le relèvement économique de Montréal - La langue : le compromis est-il possible ?
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Introduction
1
Chapitre 1_Léconomie québécoise en perspective
5
Partie 1_Les défis économiques du Québec
29
Chapitre 2_Le contexte international
33
Chapitre 3_La concurrence samplifie et se diversifie
47
Chapitre 4_La compétitivité de léconomie québécoise
63
Chapitre 5_Les changements technologiques
79
Chapitre 6_À la recherche de lexcellence
99
Chapitre 9_Le rôle du gouvernement dans léconomie
141
Chapitre 10_Développer de grandes entreprises québécoises
157
Chapitre 11_Prendre parti pour le long terme
173
miser sur la qualité et laudace
191
Chapitre 13_Le relèvement économique de Montréal
199
le compromis estil possible ?
211
Conclusion
217
Annexes
223

Chapitre 7_Vers une économie dinvestissements
119
Partie 2_Quelques pistes pour le changement
129
Chapitre 8_Quelques tendances plus spécifiques au Québec
131

Common terms and phrases

Popular passages

Page 23 - Notre mission est moins de manier des capitaux que de remuer des idées ; elle consiste moins à allumer le feu des usines qu'à entretenir et à faire rayonner au loin le foyer lumineux de la religion et de la pensée.
Page 4 - Le Contrôle de l'économie du Québec : la place des francophones en 1987 et son évolution depuis 1961, CRDE et l'Office de la langue française, gouvernement du Québec, juillet 1989, p.
Page 23 - Oui, sachons-le bien, nous ne sommes pas seulement une race civilisée, nous sommes des pionniers de la civilisation; nous ne sommes pas seulement un peuple religieux, nous sommes des messagers de l'idée religieuse; nous ne sommes pas seulement des fils soumis de l'Église, nous sommes, nous devons être du nombre de ses zélateurs, de ses défenseurs et de ses apôtres.
Page 24 - Pendant que nos rivaux revendiqueront sans doute, dans des luttes courtoises, l'hégémonie de l'industrie et de la finance, nous, fidèles à notre vocation première, nous ambitionnerons avant tout l'honneur de la doctrine et les palmes de l'apostolat.

Bibliographic information