Œuvres complètes de P.-J. Proudhon, Volume 1

Front Cover
Librairie Internationale, 1867 - Anarchism
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 131 - En effet, l'économie politique traite de la production, de la distribution et de la consommation des richesses...
Page 37 - La propriété est le droit de jouir et de disposer des choses de la manière la plus absolue, pourvu qu'on n'en fasse pas un usagé prohibé par les lois et les règlements.
Page 7 - ... toujours aveugle, parce qu'elle est toujours ignorante. J'ai cru que le lecteur verrait avec plaisir la lettre que M. Blanqui m'a fait l'honneur de m'écrire lors de la publication de mon second mémoire, lettre aussi honorable pour son auteur que flatteuse pour celui qui en est l'objet. « MONSIEUR, « Je m'empresse de vous remercier de l'envoi que vous avez bien voulu me faire de votre second mémoire sur la propriété. Je l'ai lu avec tout l'intérêt que m'inspirait naturellement la connaissance...
Page 37 - Le droit de propriété est celui qui appartient à tout citoyen de jouir et de disposer à son gré de ses biens, de ses revenus, du fruit de son travail et de son industrie.
Page 14 - J'anticipe de quelques jours sur l'histoire; j'expose une vérité dont nous lâchons en vain d'arrêter le dégagement; j'écris le préambule de notre future constitution. Ce serait le fer conjurateur de la foudre que cette définition qui vous paraît blasphématoire, la propriété, c'est le vol, si nos préoccupations nous permettaient de l'entendre; mais que d'intérêts, que de préjugés s'y opposent!...
Page 129 - Le propriétaire foncier ajoute à l'utilité des marchandises par le moyen de son instrument , qui est une terre. Cet instrument reçoit les matières dont se compose le blé dans un état , et les rend dans un autre. L'action de la terre est une opération chimique, d'où résulte pour la matière du blé une modification telle , qu'en le détruisant elle le multiplie.
Page 223 - Toute capacité travailleuse étant, de même que tout instrument de travail, un capital accumulé, une propriété collective, l'inégalité de traitement et de fortune, sous prétexte d'inégalité de capacité, est injustice et vol. VI. Le commerce a pour conditions nécessaires la liberté des contractants et l'équivalence des produits échangés : or, la valeur ayant pour expression la somme de temps et de dépense que chaque produit coûte...
Page 13 - Si j'avais à répondre à la question suivante, Qu'est-ce que l'esclavage? et que d'un seul mot je répondisse, C'est l'assassinat, ma pensée serait d'abord comprise. Je n'aurais pas besoin d'un long discours pour montrer que le pouvoir d'ôter à l'homme la pensée, la volonté , la personnalité, est un pouvoir de vie et de mort, et que faire un homme esclave, c'est l'assassiner. Pourquoi donc à cette autre demande, Qu'est-ce que la propriété? ne puis-je répondre de même, C'est le vol, sans...
Page 96 - ... cinquante-cinq années; mais cette force de mille a fait en vingt jours ce que la force d'un seul, répétant son effort pendant un million de siècles, n'accomplirait pas : le marché est-il équitable ? Encore une fois non : lorsque vous avez payé toutes les forces individuelles, vous n'avez pas payé la force collective; par conséquent, il reste toujours un droit de propriété collective que vous n'avez point acquis, et dont vous jouissez injustement...
Page 122 - Cette proposition est un véritable axiome. Car ; 1° Ce n'est point une définition, puisqu'elle n'exprime pas tout ce que renferme le droit de propriété : droit de vendre, d'échanger, de donner; droit de transformer, d'altérer, de consommer, de détruire, d'user et d'abuser, etc. Tous ces droits sont autant d'effets divers de la propriété, que l'on peut considérer séparément, mais que nous négligeons ici pour ne nous occuper que d'un seul, du droit d'aubaine. 2°...

Bibliographic information