Qu'il était beau mon Meccano: 21 leçons de choses

Front Cover
Fayard/Mille et une nuits, Apr 29, 2009 - Fiction - 192 pages
0 Reviews
« Ne ressentez-vous pas, même sans être radicalement périmé vous-même, parfois le besoin de recenser, d’évoquer, de ressusciter des objets aujourd’hui disparus et qui pourtant ont existé, là, entre vos mains, sur l’étagère, dans le jardin, au coin de la rue, absolument familiers, utiles, amusants et que l’on jugeait indispensables... jusqu’au jour où on ne les a plus vus ? Pfuit ! Il y en avait, il n’y en a plus. C’est peut-être cela, l’Histoire, ou sa menue monnaie, notre histoire, la mienne, la vôtre. Les objets et les pratiques qui vont avec, qui ont leur fantaisie propre : on faisait ceci, on ne le fait plus. Tout est lié, les trucs et les machins, les choses et les bidules, dans le grand bazar du dernier demi-siècle, traversé à la vitesse d’un mascaret par le progrès et les innovations. Que laisse-t-il sur la grève du souvenir ? Le berlingot Dop, le transistor, le moulin à café, la Nénette, l’anti-monte-lait, la petite Calor, le slip Kangourou, les images de chocolat...» À travers 21 choses désuètes, Jacques Gaillard fait son inventaire d’une époque qui nous est déjà lointaine mais que notre « impalpable petite nostalgie » continue de faire vivre en nous. Qu’il était beau mon Meccano est un recueil d’éloges et évocations littéraires, sensibles et humoristiques, dans la meilleure veine de l’écrivain.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2009)

Après avoir longtemps enseigné à l’Université de Strasbourg, Jacques Gaillard, ancien élève de l’ENS, latiniste émérite, est l’auteur de Beau comme l’Antique (Actes Sud, 1993) et Rome, le Temps, les Choses (Actes Sud, 1995, Prix Renaudot essai 1996).

Jacques Gaillard, directeur de collection chez Fernand Nathan, a également dirigé deux ouvrages sur Rome, Ie siècle av. J.-C. et Rome, Ie siècle après J.-C. dans la collection « Mémoires » (Autrement, 1996), une Anthologie de la littérature latine (Folio Classique, Gallimard, 2005) et plusieurs ouvrages de référence sur l’histoire de la littérature latine.

Jacques Gaillard se consacre désormais à l’écriture de romans et d'essais : Urbi et Orbi, le latin est partout ! (Plon, 2000), Des Psychologues sont sur place (Mille et une nuits, 2003), Pourtant j’ai eu un ours en peluche (Mille et une nuits, 2004), Mes aventures en Haute-Savoie (Mille et une nuits, 2004, Prix Botul 2004), Amours tordues (Mille et une nuits, 2005, Prix des lecteurs d’Orte-et-Tardoire 2006), Trop (Mille et une nuits, 2007). Membre fondateur de l’Association des amis de Jean-Baptiste Botul, Jacques Gaillard a procuré l’édition critique de La Métaphysique du Mou de Jean-Baptiste Botul (Mille et une nuits, 2007).

photo : © Opale/HH

Bibliographic information