Questions D'histoire Sociale Et Religieuse: Époque Féodale

Front Cover
Hachette, 1907 - France - 293 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 191 - Lombardie, du royaume de la grande Rome, de toutes les parties de l'Egypte, de la terre d'Israël, de la Grèce, de la Gaule, de l'Espagne, de l'Angleterre, de Gênes, de Pise, et qui y parlent toutes les langues.
Page 160 - Il doit être le défenseur des églises, des serviteurs de Dieu, des veuves, des orphelins, de tous les pauvres, de tous ceux qui sont sans appui. Tant qu'il le peut, il doit mettre son.
Page 191 - XH" siècle et au début du xine, nos ports méditerranéens sont devenus les entrepôts du monde connu. Le Juif Benjamin de Tudèle écrit vers 1170 : « Montpellier est un lieu très favorable au commerce, où viennent trafiquer en foule chrétiens et sarrasins, où affluent des Arabes du Garb, des marchands de Lombardie...
Page 60 - Placuit etiam nobis illis concedere, ut, quicquid de heremi squalore in quolibet comitatu ad cultum frugum traxerint aut deinceps infra eorum aprisiones excolere potuerint, integerrime teneant atque possideant: servitia taraen regalia infra comitatum, in quo consistunt, faciant.
Page 135 - Réole nous prouve que ce texte n'est ni un privilège du dixième siècle, émané de Gombaud ou de Guillaume Sanche, en faveur du monastère, ni une charte de coutumes, mais une compilation fabriquée avec des documents d'ailleurs authentiques, à la fin du douzième siècle, vers 1187 ou 1188, dans l'intérêt des droits seigneuriaux du couvent.
Page 1 - Mais l'immunité administrative, judiciaire, fiscale, n'est pas la seule. Les évêchés ou les monastères ont également reçu des franchises commerciales. Ces privilèges se présentent sous une double forme. Les uns sont inscrits simplement dans le diplôme de l'immunité; ils la complètent. Les autres sont consignés dans un acte spécial.
Page 29 - C'est peut-être dans les sociétés marchandes des abbayes qu'il faut chercher une des origines de la gilde, dans la constitution de leurs marchés, la genèse d'une coutume nouvelle, dans le territoire même où ce marché est établi^ la cellule d'où sortiront quelques-unes des cités marchandes au douzième siècle.
Page 195 - D'ARBOIS DE JUBAINVILLE, Histoire des ducs et des comtes de Champagne, t .VII, p.
Page 278 - Paris, sur 469 cures ou vicairies perpétuelles, 215 seulement sont conférées par l'évêque, 254 par des patrons ecclésiastiques réguliers ou séculiers; dans la capitale...
Page 160 - Tant qu'il le peul, il doit mettre son zèle, sa crainte, à empêcher l'injustice et, si elle se commet, à la réprimer ; ne laisser à personne l'espoir de violer le droit, l'audace de mal faire. Aussi doit-il, lui qui est le juge des juges, laisser monter vers lui la plainte des pauvres, de peur que ceux qui sont établis par lui et le remplacent auprès du peuple, n'oppriment les petits par leur négligence ou leur iniquité. > Belle formule, qui fait du pouvoir le serviteur du droit, et si...

Bibliographic information