Répertoire du Théâtre François: ou, Recueil des tragédies et comédies restées au théâtre depuis Rotrou pour faire suite aux éditions in-octavo de Corneille, Molière, Racine, Regnard, Crébillon, et au théâtre de Voltaire; avec des notices sur chaque auteur, et l'examen de chaque pièce, Volume 19

Front Cover
Claude Bernard Petitot, M. Petitot (Claude-Bernard)
P. Didot l'ainé, chez Perlet, 1804 - French drama
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 309 - DORANTE. Voilà encore de ces réponses qui m'emportent : fais comme tu voudras, je n'y résiste point, et je suis bien malheureux de me trouver arrêté par tout ce qu'il ya de plus aimable au monde.
Page 321 - Madame, il dit que je ne m'impatiente pas; il en parle bien à son aise, le bonhomme ! LISETTE J'ai de la peine à croire qu'il vous en coûte tant d'attendre, monsieur; c'est par galanterie que vous faites l'impatient; à peine êtes-vous arrivé! Votre amour ne saurait être bien fort; ce n'est tout au plus qu'un amour naissant.
Page 334 - Je frissonne encore de ce que je lui ai entendu dire. Avec quelle impudence les domestiques ne nous traitentils pas dans leur esprit! Comme ces gens-là vous dégradent! Je ne saurais m'en remettre; je n'oserais songer aux termes dont elle s'est servie; ils me font toujours peur. Il s'agit d'un valet ! Ah ! l'étrange chose ! Ecartons l'idée dont cette insolente est venue me noircir l'imagination.
Page 326 - Et vous, Madame, VOUS ne savez pas les miennes, et je ne devrais vous parler qu'à genoux. LISETTE.
Page 338 - SILVIA Adieu; tu prends le bon parti . . . Mais, à propos de tes adieux, il me reste encore une chose à savoir. Vous partez, m'as-tu dit; cela est-il sérieux? DORANTE Pour moi, il faut que je parte, ou que la tête me tourne.
Page 331 - Il me déplaît, vous dis-je, et votre peu de zèle aussi. LISETTE. Donnez-vous le temps de voir ce qu'il est : voilà tout ce qu'on vous demande. SILVIA. Je le hais assez sans prendre du temps pour le haïr davantage.
Page 374 - Pardi ! oui : en changeant de nom tu n'as pas changé de visage, et tu sais bien que nous nous sommes promis fidélité en dépit de toutes les fautes d'orthographe.
Page 335 - Lisette, quelque éloignement que tu aies pour moi, je suis forcé de te parler; je crois que j'ai à me plaindre de toi. SILVIA / Bourguignon, ne nous tutoyons plus, je t'en prie. DORANTE Comme tu voudras. SILVIA Tu n'en fais pourtant rien. DORANTE Ni toi non plus ; tu me dis : "Je t'en prie.
Page 89 - C'est la douceur, la raison, l'enjouement même; il n'ya pas jusqu'à leur physionomie qui ne soit garante de toutes les bonnes qualités qu'on leur trouve. Monsieur un tel a l'air d'un galant homme, d'un homme bien raisonnable, disait-on tous les jours d'Ergaste.
Page 382 - Non, et vous me le répétez si souvent que je vous crois, mais pourquoi m'en persuadez-vous? que voulez-vous que je fasse de cette pensée-là, monsieur? Je vais vous parler à cœur ouvert. Vous m'aimez; mais votre amour n'est pas une chose bien sérieuse pour vous. Que de ressources n'avez-vous pas pour vous en défaire I La distance qu'il ya de vous à moi, mille objets...

Bibliographic information