Répertoire du Théâtre François: ou, Recueil des tragédies et comédies restées au théâtre depuis Rotrou pour faire suite aux éditions in-octavo de Corneille, Molière, Racine, Regnard, Crébillon, et au théâtre de Voltaire; avec des notices sur chaque auteur, et l'examen de chaque pièce, Volume 18

Front Cover
M. Petitot (Claude-Bernard)
P. Didot l'ainé, chez Perlet, 1804 - French drama
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 170 - La forteun' c'est not' maître. LISETTE. Il est vrai , c'en est une"; Mais s'il m'allait manquer? LUCAS. Ha , ha ! j'voi ben qu'tu veux , Afin qu'un n'te manq' pas , en avoir putôt deux. LISETTE. Oui , tout au moins, mon père , et c'est à quoi je tâche -. Mais l'autre a moins de bien , c'est là ce qui me fâche. Pour monsieur le Baron, voici ce que je crains.
Page 193 - C'est mon père , et madame est là pour vous le dire. LA VEUVE. J'eurage. ARGAN. 'Je connois Lucas ambitieux ; Il préfère vos biens, pour lui vous valez mieux : Mais d'ailleurs je la crois; au fond quelle apparence Que Lisette, qui dit toujours ce qu'elle pense , Vous ait parlé d'amour quand elle m'aime, moi? LISETTE. Que dites-vous, monsieur? J'ai cru de bonne foi Que vous vouliez aussi dire par raillerie Que je vous aime : mais cette plaisanterie N'est pas vraie.
Page 81 - La, la, la. la, non, ce début-là est dans Lulli..,. La, la, la, la, la, la; Lulli encore.... La, la, la, la; encore Lulli : quoi! Lulli partout, de quelque côté que je me tourne ! Je suis bien malheureux de n'être venu qu'après lui; car, parce que j'ai dans la tête tout ce qu'il a fait de beau, on dit que je le pille... La, la, la, la, la; fort bien cela... La, la, la, la, la, la; admirable... La, la, la; merveilleux. (Il chante ces derniers mots.) Et le second dessus. La, la, et la base ton,...
Page 91 - LA VEUVE. Ne m'en parlez plus, je suis trop affligée. LA COMTESSE. En un mot, votre nièce... * LA VEUVE. Non , non , je suis trop affligée , je veux qu'elle passe sa vie dans un couvent. LA COMTESSE. Par les mauvaises raisons que vous me dites, je comprends les bonnes que vous ne me dites pas. Vous voulez garder votre argent pour vous remarier. LA VEUVE. Moi ! me remarier ! LA COMTESSE.
Page 24 - On trouve qu'il n'a point d'esprit; je trouve moi qu'il en auroit beaucoup , s'il pouvoit seulement se désaccoutumer de dire à tort et à travers des choses où il n'ya ni rime ni raison. Il a encore une autre mauvaise habitude , c'est de tutoyer tout le monde ; il tutoie jusqu'à des femmes qu'il n'a jamais vues. SCÈNE VIL ORONTE, ANGÉLIQUE, M.
Page 274 - Ah ! c'est vous que je cherche , aimable cavalier, Et c'est vous que je veux servir tout le premier. Venez, monsieur, venez, je vous traite à merveille : Par excellence on dit l'hôtesse de Marseille , Hôtesse jeune et sage , oiseau rare , ma foi ! Oui , par mer et par terre on vient loger chez moi ; J'y régale par tête et l'Asie et l'Afrique; L'Europe y vient aussi boire avec l'Amérique.
Page 49 - AMINTE, prenant toutes ces passions tune aprts l'autre. Je cours en étourdie. On vient de m'intriguer... Je tremble... J'ai pourtant cent choses à vous dire, Et plaisantes. Je vais d'abord vous faire rire. Mais non : le sérieux est ici plus pressé. Ma sœur me voyant là, fièrement a passé. J'en ai frémi... C'est dont nous parlerons ensuite. Commençons par vous faire admirer ma conduite. Douceur et complaisance ont caché mes chagrins; Cependant en secret j'espérois , mais je crains... Au...
Page 115 - C'est mon goût naturel: vous savez, monsieur, que je suis incapable de ces amours de jeunesse ; mais en récompense je suis capable d'une bonne petite amitié naturelle pour ceux qui me font du bien.
Page 93 - ... vous faire rendre par injustice ce que votre mari a gagné équitablement ! LA VEUVE. C'est ce que je crains , Frosine. FROSINE. On opprime les veuves parce qu'elles ont perdu leur appui. LA VEUVE. Leur appui , c'est bien dit. Hélas ! je suis sans appui. FROSINE. Sans appui ! c'est pourquoi vous devez contenter madame la Comtesse , afin que , possédant paisiblement de grands biens , vous trouviez quelque jeune homme qui soit votre appui. LA VEUVE.
Page 161 - Bonne noblesse au fond , et qui vaut prix pour prix Celle que du village on va prendre à Paris. GIRARD. Reparlons de Lisette , et reprenons querelle : Se peut-il qu'ayant pris tant d'empire sur elle , Par droit de voisinage et droit de parenté , Au lieu de l'assagir par votre autorité , Vous travailliez encore à la rendre coquette ? LA VEUVE.

Bibliographic information