Rêves et cauchemars au cinéma

Front Cover
Armand Colin, Jun 13, 2012 - Art - 208 pages
1 Review
Images oniriques, images filmiques : la proximité entre les deux dispositifs qui les produisent s’est inscrite en profondeur dans l’histoire du cinéma. Depuis toujours, en effet, des films se pensent comme les rêves se forment.
Quand naissait le cinéma, Freud analysait les mécanismes de la formation des images de rêve. Aujourd’hui, des neurobiologistes montrent comment l’activité onirique est une des aventures de la vie mentale. Ainsi pourra-t-on entrer au pays des rêves et des cauchemars du cinéma en leur compagnie.
Des films d’époques et d’origines très variées jalonnent ce parcours. Leurs réalisateurs (Mosjoukine, Laughton, Lang, Welles, Hitchcock, Bergman, Kobayashi, Fellini, Bunuel, Gilliam, De Oliveira, Nolan...) ont tous célébré à leur manière les noces séculaires du cinéma et de l’onirisme.

Maxime SCHEINFEIGEL est professeur à l’université Paul Valéry de Montpellier. Elle enseigne l’esthétique et l’histoire du cinéma. Dernières publications : Jean Rouch (CNRS, 2008), Cinéma et Magie (Armand Colin, 2008), Le Cinéma, et après ? (Presses Universitaires de Rennes, 2010, ouvrage collectif).

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2012)

Professeure à l’Université Paul Valéry Montpellier 3.

Bibliographic information