Rôle futur des universités

Front Cover
Gregorian Biblical BookShop, 1975 - Education - 251 pages
L'universite est une idee-institution tres vulnerable mais etonnamment tenace. C'est ce que les faits semblent demontrer encore une fois. L'universite est en reprise: elle aura de nouveau reussi a trouver sa voie a travers une crisi qui s'annoncait peut-etre fatale. Dans un passe recent, plusieurs se demandaient si les violences de la conte station, les agitations partisanes, les devastations de laboratoires et de bibliotheeques n'allaient pas amener les universites a fermer a jamais leurs portes. L'institution semblait sans defense, aux prises avec des contradictions insurmontables. Elle a survecu et repris forme. En fait, tres peu d'etablissements ont cesse d'exister; mais Presque tous ont procede a des revisions radicals, ont mesure leurs faiblesses et, comptant sur leurs veritables resources humaines et materielles, ont cherche a redefinir leurs fonctions dans une societe differente. L'universite poursuit sa mission sur un mode readapte. L'enjeu reel, decouvre-t-on, n'etait pas seulement de surmonter la contestation juvenile - ce n'est la qu'un epiphenomene. Le vrai defi consiste a affronter le nouveau pouvoir socio-scientifique. L'avenement de la science organisee, comme puissance sui generis et comme institution de la societe post-industrielle offre, certes, a l'universite des possibilites insoupconnees mais risque en meme temps, de lui ravir l'initiative au plan de l'enseignement et de la recherche.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Présentation
7
une institution en crise
13
LUniversité dans la société future
115
Une programmation de la recherche dans
139
Coordination de la recherche dans lEglise
151
Objections et réserves possibles
157
Rôle de la F I U C
166
Pourquoi des Universités catholiques
175
Laction pastorale dans lUniversité
211
Bibliographie
237
Index des Noms
245

Common terms and phrases

Popular passages

Page 25 - Cette loi consiste en ce que chacune de nos conceptions principales, chaque branche de nos connaissances, passe successivement par trois états théoriques différents : l'état théologique, ou fictif ; l'état métaphysique, ou abstrait ; l'état scientifique, ou positif.

Bibliographic information