Rabinal Achi: un drame dynastique maya du quinzième siècle

Front Cover
Société d'éthnologie, 1994 - Achi Indians - 452 pages
2e de couv.: Livret d'une danse rituelle encore occasionnellement représentée lors de la fête de Saint-Paul, patron éponyme du village de Rabinal (Basse Verapaz, Guatemala), le texte du Rabinal Achi fut découvert et consigné par écrit en 1855 par Charles Étienne Brasseur de Bourbourg, qui le publia à Paris en 1862. La récente apparition d'un manuscrit indigène (en langue quichéachi), signé Miguel Pérez et daté de 1913, en possession de l'actuel responsable de la danse, fournit le matériau de cette nouvelle édition. Au-delà du travail de transcription et de traduction, elle s'attache à une analyse des événements et des protagonistes du drame, des lieux, des parcours et des enjeux, qui met en lumière les anciennes représentations mayas du pouvoir, de la guerre, de l'Histoire... Cette étude est le fruit d'une double approche, lexicographique et ethnographique, qui s'appuie d'une part sur l'examen des dictionnaires coloniaux, d'autre part sur les recherches de terrain menées par l'auteur depuis 1978.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

frontières politiques et divisions administratives actuelles p
24
entre Rabinaleb et Quirbe 57
37
Les hautes terres du Guatemala p
58
Une joute agoniflique
66
La prérente édition
75
A N A L Y s
324
ANNEXE LEXIQUE 575
449
Copyright

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information