Recueil de pièces originales et authentiques: concernant la tenue des États-Géneraux d' Orléans en 1560, sous Charles IX; de Blois en 1576, de Blois en 1588, sous Louis XIII. Depuis le no. 1 jusqu'au [no. 134] inclusivement, Volume 1

Front Cover
Barrois l'ainé, 1789 - France
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 59 - ... faire entre ceux qui ne se touchent de si près? La division des langues ne fait la séparation des royaumes; mais celle de la religion et des loix, qui d'un royaume en fait deux.
Page 288 - Les évêques par les archevêques et chanoines de l'église épiscopale, appellès avec eux douze gentilshommes qui seront élus par la noblesse du diocèse et douze notables bourgeois, qui seront aussi élus en l'hôtel de la ville archiépiscopale ou épiscopale.
Page 46 - Les roys ont été esleus, premièrement pour faire la justice, et n'est acte tant royal faire la guerre, que faire
Page 105 - Dieu du troupeau qu'ils avoient en charge , et leur plus grand souci a été de conserver leur revenu , en abuser en folles dépenses et scandaleuses : tellement qu'on en a vu quarante résider à Paris , pendant que le feu s'atlumoit en leurs diocèse?.
Page 59 - ... de diverses religions ; tellement que la conjonction de religion passe celle qui est à cause du pays. Par contraire, la division de religion est plus grande et lointaine que nulle autre. C'est ce qui sépare le père du fils, le frère du frère, le mari de la femme : Non veni pacem mittere, sed gladium.
Page 61 - Il nous faut doresnavant garnir de vertus et bonnes mœurs, et puis les assaillir avec les armes de charité , prières , persuasions , paroles de Dieu , qui sont propres à tel combat. La...
Page 56 - Le noble qui pour sa noblesse a infinis grands priviléges, est exempt de toutes tailles, impositions et subsides, seul capable de tenir grands et petits fiefs, a justice sur les subjects du roy, puissance sur leurs...
Page 58 - Juifs ont estimé toutes autres nations comme estrangères, et leurs ennemis, les autres nations, ont eu semblable opinion des Juifs. Je laisse les Mahumétistes, qui nous ont toujours réputés leurs ennemis, et nous eux. Entre les chrestiens mesmes quelle haine a esté durant la division des arriens, et autres hérétiques?
Page 105 - Et pour le dire en un mot, s'il ya eu quelque méchant président, conseiller ou autre officier de justice, pour couvrir ses fautes passées, il a moyenné de se faire adresser telles commissions, et s'il a abusé de la charge qui lui avoit été baillée, tout cela a été couvert du zèle de la foi, comme si la religion avoit besoin d'être soutenue par mensonge et méchanceté.
Page 57 - Et si c'est religion chrétienne , ceux qui la veulent planter avec armes , épées et pistolets, font bien contre leur. profession, qui est de souffrir la force, non la faire.

Bibliographic information