Recueil de pièces originales et authentiques: concernant la tenue des États-Géneraux d' Orléans en 1560, sous Charles IX; de Blois en 1576, de Blois en 1588, sous Louis XIII. Depuis le no. 1 jusqu'au [no. 134] inclusivement, Volume 6

Front Cover
Barrois l'ainé, 1789 - France
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 321 - Le Roi ayant entendu les différends survenus en l'assemblée des trois ordres des états de son royaume , convoqués à présent par son commandement en cette ville, sur un article proposé en la chambre du tiersétat , et la délibération intervenue en...
Page 220 - ... blement de continuer,.... comme aussi de con« duire le plus promptement qu'il sera possible « le traité des alliances de cette couronne avec «celle d'Espagne, en parachevant les mariages « du roi et de madame, avec le prince et l'in«fante d'Espagne.
Page 529 - Votre • Majesté qu'en considération des bonnes lettres et de la » piété dont ils font profession, il lui plaise leur permettre » d'enseigner dans leur collége de Clermont et faire leurs • fonctions ordinaires dans leurs autres maisons de Paris, » comme ils ont fait ci-devant; et pour terminer toutes les • oppositions et...
Page 533 - ... vos sujets louent et désirent de tout leur cœur pour Votre « Majesté, se promettant que la religion catholique, la paix entre « ces deux puissantes couronnes, et l'union de toute la chrétienté
Page 173 - Trente sera, reeu et publié en ce royaume, et les constitutions d'icelui gardées et observées, sans préjudice toutefois des droits de votre majesté , libertés de l'église Gallicane , privilèges et exemptions des chapitres , monastères et communautés , pour lesquels privilèges, libertés...
Page 492 - Le trésor des trésors de France volé à la couronne par les inconnues faussetés, artifices et suppositions commises par les principaux officiers des finances.
Page 533 - ... les trois ordres, et en particulier, le Tiers-État, réclamèrent instamment la réunion du Béarn à la France : « En conséquence de Votre déclaration du mois de Juillet 1607, registrée en Votre Cour du Parlement, Votre Majesté est très humblement suppliée déclarer non seulement le royaume de Navarre et principauté de Béarn, mais aussi toutes terres souveraines qui se trouveront appartenir aux Rois lors de leur avènement à la couronne, unis inséparablement à icelle.
Page 529 - ... en votre cour de parlement, les évoquer à vous et à votre conseil, et en interdire la connoissance à tous autres juges. Plaira aussi à Votre majesté, en les conservant ès lieux et endroits de votre royaume , où ils sont de présent , les accorder encore à ceux qui les demanderont à l'avenir , et les prendre tous en sa protection et sauvegarde , comme il avoit plu au feu roi de faire...
Page 128 - ... le Roi, étant en son conseil, a ordonné et ordonne que tous lesdits députés, ainsi assemblés, comme dit est, sous les douze provinces...
Page 313 - État , ont estimé être de leur devoir et autorité pastorale, pour arracher et détourner cette abominable fureur, rébellion et parricide, du cœur et de la pensée de tous ceux qui veulent obéir à la voix du Saint-Esprit ..prononcée par l'oracle infaillible de...

Bibliographic information