Recueil de romans, contes, nouvelles, histoires, voyages, mémoires, feuilletons, etc., des écrivains les plus remarquables de l'époque: Mélanges, Tom 2

Przednia ok³adka
Bureau de la Macédoine littéraire, 1843
0 Recenzje
Nie weryfikujemy opinii, ale staramy siê wykrywaæ i usuwaæ fa³szywe tre¶ci
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 408 - ... qu'on désire ; Au même instant rire et pleurer , Sans raison de pleurer, et sans raison de rire ; Redouter le matin , et le soir souhaiter D'avoir toujours droit de se plaindre; Craindre , quand on doit se flatter , Et se flatter, quand on doit craindre; Adorer, haïr son tourment...
Strona 70 - ... tourelle pour nous instruire de celle que prenaient les malheureux qu'on immolait et pour calculer, d'après leur rapport, celle que nous ferions bien de prendre. Ils nous rapportaient que ceux qui étendaient leurs mains souffraient beaucoup plus longtemps, parce que les coups de sabre étaient amortis avant de porter sur la tête; qu'il y en avait même dont les...
Strona 408 - Passer ses jours à désirer, Sans trop savoir ce qu'on désire; Au même instant rire et pleurer, Sans raison de pleurer et sans raison de rire ; Redouter le matin et le soir souhaiter D'avoir toujours droit de se plaindre ; Craindre quand on doit se flatter, Et se flatter quand on doit craindre ; Adorer, haïr son tourment...
Strona 264 - L'officieux portier sortit pour aller chercher le livre, et Santeuil de fermer aussitôt la porte sur lui. Maître Pierre, qui était à demi nu, se met à frapper à la porte : notre poète lui répond qu'il n'ouvrira pas, parce que M. le prieur l'a défendu. " Eh ! monsieur de Santeuil, je vous ai ouvert de si bonne grâce ! — Je t'ouvrirai au même prix, dit Santeuil.
Strona 71 - Nous étions occupés à arranger nos lits lorsqu'on fit une nouvelle proclamation qui fut huée généralement. Peu après, un homme demanda la parole au peuple, et nous lui entendîmes dire très-distinctement : « Les « prêtres et les conspirateurs qui restent, et qui sont là, ont « graissé la patte des juges ; voilà pourquoi ils ne les jugent « pas. » A peine eut-il achevé de parler qu'il nous sembla entendre qu'on l'assommait. L'agitation ^du peuple devint d'une véhémence effroyable....
Strona 71 - LA lueur de deux torches , j'aperçus le terrible tribunal qui allait me donner ou la vie ou la mort. Le président, en habit gris, un sabre à son côté , était appuyé debout contre une table , sur laquelle on voyait des papiers , une écritoire , des pipes et quelques bouteilles. Cette table était entourée par dix personnes, assises ou debout, dont deux étaient en veste et en tablier ; d'autres dormaient étendues sur des bancs.
Strona 264 - Saint- Victor après onze heures, le portier refusa de lui ouvrir, parce que, disait-il, on le lui avait défendu. Après bien des prières et bien des refus, notre poète glissa un demi-louis sous la porte, et les verrous tombèrent aussitôt. A peine fut-il entré qu'il feignit d'avoir oublié un livre sur une borne où il s'était assis pendant qu'on le faisait attendre.
Strona 64 - Malbrough s'en va-t-en guerre, Mironton, mironton, mirontaine; Malbrough s'en va-t-en guerre, Ne sait quand reviendra!
Strona 222 - ... plus prononcé, et j'osai lui dire : « Monsieur, tant d'opiniâtreté à votre âge est un défaut que rien ne peut excuser ; elle est d'autant plus étonnante que notre visite, comme vous le voyez, a pour objet d'apporter quelque adoucissement à votre situation, des soins et des secours à votre santé. Comment voulez-vous qu'on y parvienne, si vous refusez toujours de répondre, et de dire ce qui vous convient? Est-il une autre manière de vous le proposer? Ayez la bonté de nous le dire,...
Strona 302 - ... vingt mille francs. Les économies annuelles qui étaient faites sur les revenus de la Liste civile se montaient de treize à quatorze millions. Ainsi l'esprit d'ordre et la bonne administration qui régnaient dans les dépenses de sa maison, avaient permis à l'Empereur de tenir une cour qui ne le cédait en magnificence à aucune autre, et...

Informacje bibliograficzne