Recueil des éloges historiques lus dans les séances publiques de l'Institut de France, Volume 3

Front Cover
Firmin Didot frères, fils et cie, 1861 - Scientists
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 351 - ... de prêter serment de fidélité à la nation, à la loi et au roi, et de méconnaître tout pouvoir contraire à la constitution de 91 , et notamment la convention nationale et tout ce qui en émane.
Page 240 - C'est eux-mêmes qu'il fait parler, et dans leur propre langage. Chacune de leurs idées se montre au lecteur comme elle s'est montrée à eux-mêmes, revêtue des mêmes images, entourée du même cortège d'idées préparatoires et accessoires ; on la suit à travers les âges et dans tous ses développements ; on en voit naître à chaque siècle comme des générations d'idées nouvelles , et ainsi se forme et se complète, en quelque sorte sous nos yeux, cette science admirable, première création...
Page 35 - Société royale de médecine avait proposé un prix sur les moyens les plus efficaces de traiter les malades dont l'esprit est devenu aliéné.
Page 240 - ... et entière des faits, c'est cette probité scientifique, si l'on peut s'exprimer ainsi , cette recherche pure de la vérité, que rien ne détourne de son but : ni les jalousies nationales, ni la considération des personnes, ni ces idées de parti qui sont venues troubler jusqu'à la science du ciel. » Les ouvrages de Delambre sont : Tables de Jupiter et de Saturne ; Paris, 1789, in-4...
Page 259 - Carthage ou à Cadix. Les premiers colons viennent d'y franchir une chaîne de montagnes qui leur cachait des contrées immenses d'une fertilité prodigieuse. Dans quelques générations ce pays sera couvert d'un peuple d'origine européenne , étudiant la nature , révérant son auteur, observant les lois de l'humanité.
Page 252 - ... les remèdes lui restaient cachés ; mais il avait reçu le génie pour les découvrir. Les premiers sauvages cueillirent dans les forêts quelques fruits nourriciers, quelques racines salutaires, et subvinrent ainsi à leurs plus pressants besoins ; les premiers pâtres s'aperçurent que les astres suivent une marche réglée, et s'en servirent pour diriger leurs courses à travers les plaines du désert : telle fut l'origine des sciences mathématiques et celle des sciences physiques. Une fois...
Page 17 - ... c'était un ami qu'ils voyaient en lui, bien plus qu'un médecin : il fallait presque être privilégié pour lui faire accepter des rétributions, mais il y avait un autre privilège, et le premier de tous à ses yeux, c'était celui des personnes qui ne pouvaient pas le rétribuer: elles passaient avant toutes les autres. » L'élève de Halle, Parent, que nous avions surnommé le bon Parent, méritait le même éloge que son maître : comme lui, il était plein de charité et d'amour pour...
Page 257 - ... hommes vulgaires lui ont fait faire des progrès utiles , ce n'est plus désormais que par. les méditations des esprits supérieurs qu'elle peut répandre de nouveaux bienfaits : toutes les grandes découvertes pratiques de nos derniers temps ont précisément ce caractère, qu'elles ont tiré leur source de la généralité et de la rigueur données aux recherches scientifiques , et ces profondeurs , ces difficultés , que des esprits orgueilleux dédaignaient comme inutiles, sont justement...
Page 257 - ... des esprits supérieurs qu'elle peut répandre de nouveaux bienfaits: toutes les grandes découvertes pratiques de nos derniers temps ont précisément ce caractère , qu'elles ont tiré leur source de la généralité et de la rigueur données aux recherches scientifiques, et ces profondeurs, ces difficultés, que des esprits orgueilleux dédaignaient comme inutiles, sont justement ce qui a produit l'utilité la plus surprenante. Ce que l'expérience démontre, un raisonnement bien simple l'explique....
Page 199 - Ce ne sont pas les organes, c'est-à-dire la nature et la forme des parties du corps d'un animal qui ont donné lieu à ses habitudes et à ses facultés particulières, mais ce sont au contraire ses habitudes, sa manière de vivre et les circonstances...

Bibliographic information